Accueil Idées métier Technicien supérieur géomètre-topographe - option "cabinet de géomètre"
Back

Technicien supérieur géomètre-topographe - option "cabinet de géomètre"

Technicien supérieur géomètre-topographe - option "cabinet de géomètre"

Technicien supérieur géomètre-topographe - option

Le métier

A l’horizon 2022, 554 000 postes sont à pourvoir dans le batiment selon France Stratégies et la Dares sur la période 2012-2022 : 128 000 créations d’emploi et 426 000 postes liés aux départs à la retraite.

Plus de 30 métiers à tous les niveaux de qualification dans le gros œuvre, le second œuvre, la coordination, les études, l’installation et l’entretien d’équipements.

1533 géomètre-topographes en France dont 168 femmes soit 11% de l'effectif total de ce métier.
 

Dès qu'un projet d'ouvrage d'art ou d'aménagement est décidé, il intervient. Précis et observateur, le technicien supérieur géomètre-topographe, option « cabinet de géomètre » réalise des levés topométriques et établit des plans et des cartes où sont mentionnés tous les éléments du terrain (relief, murs, arbres…).
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Collaborateur direct du géomètre expert le/la technicien/ne supérieur/e géomètre-topographe réalise des levés topométriques à partir d'éléments fixes, existants et durables sur le terrain, afin de procéder à l'établissement de plans topographiques.

À partir de ces plans, il/elle réalise des projets fonciers et d'infrastructures, des implantations d'ouvrages (limites de propriétés, voiries, réseaux divers) à partir de l'état existant, physique et juridique, des propriétés.

Selon l'importance du chantier, il/elle organise, anime et contrôle des équipes topographiques en respectant les règles de l'art, les consignes de sécurité et les normes qualité.

Il/elle est constamment amené/e à avoir des contacts internes (géomètre expert, dessinateur) et externes (particuliers, collectivités, cadastre...), ce qui exige de fortes compétences relationnelles et rédactionnelles.

Il/elle doit s'adapter aux mutations professionnelles résultant de l'évolution technique (matériels et logiciels) et juridique (lois, règlements, jurisprudence).

Il/elle exerce son activité en bureau ou en extérieur (montagne, voies de circulation, milieux urbains ou ruraux). Il/elle peut parfois effectuer des déplacements de courte durée.

Aptitudes souhaitées : vue et perception spatiale, précision et rigueur

Sur le même sujet

Bâtiment

Géomètre-topographe en cabinet de géomètre

Formation qualifiante

sessions urgentesDernières places disponibles !

Découvrir la formation