Accueil Groupe Afpa Connaître l Afpa notre raison d'être Les missions de service public de l’Epic Afpa
Connaître l Afpa notre raison d'être

Les missions de service public de l’Epic Afpa

Devenu établissement public de l’État à caractère industriel et commercial le 1er janvier 2017, l’Afpa est un acteur du service public de l’emploi. Dans le respect des compétences des Régions chargées du service public régional de la formation professionnelle, l’État confie à l’Afpa des missions de service public.

Les missions de service public de l’Afpa s’articulent autour de 4 piliers :

  1. L’ingénierie de certification professionnelle pour le compte de l’État,

  2. L’ingénierie de formation aux compétences et aux métiers émergents, 

  3. Le développement d’une expertise prospective pour anticiper les besoins en compétences sur les territoires,

  4. L’appui aux opérateurs chargés du conseil en évolution professionnelle et notamment la contribution à l’égal accès sur l’ensemble du territoire aux services publics de l’emploi et de la formation professionnelle et à la promotion de la mixité des métiers.

 

Consultez le rapport d'activité 2020
 


L’ingénierie de certification professionnelle pour le compte de l’Etat

L’Afpa réalise, pour le compte du ministère du travail, des actions d’appui à la délivrance des titres professionnels du ministère sur les territoires et assure les missions liées à l’élaboration de ces titres. Dans ses missions relatives au pilier 1, l’Afpa est en charge notamment : 

  • Du secrétariat des instances consultatives interministérielles confiées au ministère du travail, 

  • De la gestion des documents et archives de la formation professionnelle,

  • D’un appui aux DREETS dans la constitution et la professionnalisation des jurys d’examen,

  • De la gestion des épreuves d’examen pour l’ensemble des centres agréés,

  • Du développement de la VAE pour les titres professionnels,

  • Des enquêtes de placement dans l’emploi des candidats au titre professionnel,

  • De l’ensemble des travaux d’ingénierie relative aux titres professionnels,

  • D’un appui aux missions de coopération internationale de la France dans le champ du travail et de la formation professionnelle et aux politiques de l’État dans les DOM ;

L’Afpa est également en charge des actions relatives à la certification des compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical et à la certification de maître d’apprentissage / tuteur.

 

L’ingénierie de formation aux compétences et aux métiers émergents

L’État confie à l’Afpa une mission nationale de veille et de prospective sur la traduction de l’émergence de nouvelles activités en besoins en compétences, en formations et en certifications.

Les filières d’avenir, les métiers rares, les transitions énergétique et numérique, l’accélération des évolutions technologiques organisationnelles et réglementaires nécessitent, dans certaines situations, d’accompagner autrement les entreprises et les territoires, pour leur permettre de trouver immédiatement des personnels qualifiés, sans attendre qu’une offre de certification nationale stabilisée leur soit proposée. En partenariat avec les branches concernées et les entreprises, l’Afpa met alors en place un incubateur afin de calibrer les compétences nécessaires attendues par les employeurs.

La démarche comprend deux volets :

  • La veille et la prospective sur la traduction de l’émergence de nouvelles activités en besoins en compétences, en formations et en certifications,

  • L’accélération du développement des formations émergentes et conduite d’expérimentations avant généralisation et ouverture au marché.

Ces expérimentations renforcent les besoins décrits dans les PACTE régionaux d’investissements sur les compétences et permettent d’accompagner la création de nouvelles activités dans les territoires.

Les incubateurs de nouvelles formations concernent des métiers très variés tels que les techniciens de maintenance en éolien, les techniciens de soudage robotisé, la fabrication et le reconditionnement de batteries embarquées, le nouveau métier d’ouvrier du génie écologique, le développement de la filière hydrogène, …

 

 

Le développement d’une expertise prospective pour anticiper les besoins en compétences sur les territoires

Anticiper les évolutions du marché local de l’emploi (croissance ou déclin des secteurs d’activité, évolution des modes de production, pyramide des âges…) et en tirer des enseignements quant à l’impact attendu sur les besoins en compétences des entreprises et des territoires sont des enjeux majeurs. L’Afpa développe pour le compte de la DGEFP et des services déconcentrés de l’État, une analyse prospective sur l’évolution des emplois, des métiers et des compétences qui s’appuie sur l’analyse du marché du travail.

Les travaux de l’Afpa se déclinent selon les axes suivants :

Une expertise nationale au service de l’anticipation et du développement de l’emploi :

  • Etudes prospectives et diagnostics de la relation emploi / compétences / formation d’une ou plusieurs branches, d’une filière économique ou d’une filière métier mettant en exergue les tendances d’évolution des compétences, des compétences émergentes, des nouveaux emplois types, et analysant le contenu des formations existantes,

  • Préconisations d’actions pour que cette anticipation soit profitable aux actifs et aux entreprises, en particulier aux TPE / PME.

Une expertise prospective et une anticipation des évolutions du marché de l’emploi et des compétences au service des territoires :

  • Etude prospective et diagnostics territorialisés sur l’évolution des filières et des métiers et leur spécificité au regard des tendances nationales (impacts sur l’emploi et les compétences, sur les dispositifs et besoins en formation, le développement économique des territoires, ...) ;

  • Accompagnement et animation de démarches GEPP filière / métiers et GEPP territoriale à partir des priorités des services déconcentrés de l’État ;

  • Appui à la conception et à la mise en œuvre de plans d’action pour que ces démarches soient profitables aux TPE / PME :

    • Analyse et diffusion des données du marché du travail sur les territoires notamment en contribuant aux travaux des CREFOP,

    • Appui à la mise en place des dispositifs « Transitions collectives » grâce à la réalisation de diagnostics sectoriels, d’employabilité et de transferts de compétences.

 

Conseil et accompagnement pour l’insertion et l’égal accès à l’emploi des personnes les plus éloignées de l’emploi

En fonction des besoins des publics, de l’évolution de la demande des partenaires, l’Afpa développe en appui des politiques publiques des solutions et des ingénieries de parcours adaptées à la situation de chaque personne.

En complémentarité des acteurs en charge de l’orientation et de l’insertion au sein du service public de l’emploi, l’Afpa propose, en partenariat avec les acteurs publics et privés, un accompagnement avant, pendant et après la formation pour remobiliser chaque personne autour d’un projet professionnel et lui permettre d’évoluer, de développer ses compétences et d’accéder aux métiers porteurs d’emploi sur les territoires.

Ces programmes spécifiques sont accessibles à tous et, à ce titre, se réalisent aussi bien dans les centres Afpa que dans les lieux de vie des personnes concernées.

Les publics bénéficiaires sont les personnes les plus éloignées de l’emploi souhaitant s’engager dans un parcours d’accès à l’emploi et notamment : 

  • Les demandeurs d’emploi de longue durée bénéficiaires des minimas sociaux, 

  • Les personnes en situation de handicap accompagnées par Cap emploi ou Pôle emploi,

  • Les jeunes accompagnés dans leur parcours d’insertion par une mission locale, un EPIDE, une Ecole de la 2e chance ou à l’issue du Service National Universel

  • Les jeunes accompagnés par la Protection Judiciaire de la Jeunesse ; 

  • Les jeunes de 16-26 ans (décrocheurs, NEET, …) ; 

  • Les personnes titulaires du statut de réfugiés et nécessitant un accompagnement spécifique pour faciliter leur intégration ; 

  • Tout autre public identifié comme particulièrement fragile et en risque d’exclusion sociale et professionnelle.

Les différents programmes sont créés en réponse aux politiques publiques à l’échelle territoriale, nationale et européenne.