Accueil Idées métier Technicien de maintenance d'engins et de matériels "machinisme agricole"
Back

Technicien de maintenance d'engins et de matériels "machinisme agricole"

Technicien de maintenance d'engins et de matériels "machinisme agricole"

Technicien de maintenance d'engins et de matériels

Le métier

La France est le premier marché agricole européen et les agroéquipements en font partie intégrante. 

24 000 salariés dont 15 000 mécaniciens travaillent dans le secteur du machinisme agricole.

Le chiffre d’affaires du secteur s’élève à 6 milliards € par an.

En atelier ou sur une exploitation agricole, le technicien de maintenance d’engins et de matériels « machinisme agricole » effectue le premier diagnostic puis établit l’ordre de réparation des tracteurs, moissonneuses-batteuses, pulvérisateurs, vendangeuses…
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la technicien/ne de maintenance d'engins et de matériels "machinisme agricole" intervient sur tout type de matériels agricoles (tracteurs, moissonneuses-batteuses, presses ramasseuses, pulvérisateurs, vendangeuses, trieuses, trayeuses...). Il/elle est capable d'en assurer l'installation, la mise en service, la maintenance préventive et corrective.

Les techniques de dépannage et de réparation de ces matériels font appel à des compétences sur des systèmes et des dispositifs combinant plusieurs technologies : mécanique, électricité, électronique, hydraulique, pneumatique, fluides frigorigènes...

En atelier, il/elle accueille le client, réceptionne le matériel, réalise les premiers contrôles visuels d'après les informations de l'utilisateur sur l'anomalie constatée, établit le devis et l'ordre de réparation, planifie le déroulement de l'intervention. Il/elle organise, réalise ou fait réaliser le travail demandé dans les délais prévus.

Sur les exploitations agricoles, il/elle assure le déroulement des opérations de contrôle, de diagnostic, de réglage, de remise en état et de mise au point.

Le contact avec la clientèle et les utilisateurs est fréquent.

Le permis de conduire B (véhicules légers) est indispensable pour l'exercice du métier ; le permis de conduire C (poids lourds) est souhaitable.

Aptitudes souhaitées : curiosité et bonne assimilation techniques (mécanique, électricité, électronique, hydraulique...), bons niveaux de raisonnement, analyse, méthode, sens du service et du contact client, sens pratique et capacité d'autonomie.

Sur le même sujet

Eligible au CPF
Activités de services

Technicien de maintenance des tracteurs et des matériels agricoles

Formation qualifiante
Découvrir la formation