Accueil Idées métier Sellier garnisseur
Back

Sellier garnisseur

Sellier garnisseur

Sellier garnisseur

Le métier

Le secteur du luxe connait une croissance continue depuis 2010 et a créé 5000 emplois en 5 ans. Si la filière cuir et chaussure, parfumerie et habillement arrive en tête des recrutements, le secteur recrute tout particulièrement des métiers manuels : horlogerie, maroquinerie…

L’artisanat compte plus d’un million d’entreprises (30% des entreprises françaises sont des entreprises artisanales). Ce secteur emploie 3,1 millions d’actifs dont 2,1 millions de salariés, qui exercent dans 4 activités : 42% dans le batiment, 30% dans les services, 15% dans la production/fabrication et 13% dans l’alimentation.

Le cuir est son élément. Cuir, cuir perforé, cuir Alcantara, skaï, peaux exotiques… le sellier-garnisseur travaille à la manière d’un artisan. Il habille l’intérieur des voitures, bateaux, camping-cars et équipe bars, salles de spectacles… A partir d’un cahier des charges, il réalise prototype et gabarit avant de passer à la fabrication.
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la sellier/ère-garnisseur/se confectionne, à l'unité ou en petites séries, des sièges, des habillages et aménagements intérieurs (sièges, intérieurs de portières, coffres) pour les véhicules automobiles ou pour les différents matériels de transports en commun et industriels.

Il/elle confectionne et répare des capotes de cabriolets, des bâches en PVC pour poids lourds et remorques ainsi que divers articles de sellerie en cuir pour l'ameublement (fabrication et réfection de sièges contemporains, salles de spectacle, bars).

Il/elle intervient lors de l'aménagement d'intérieurs et l'équipement de camping-cars, bateaux, locaux privatifs et commerciaux. Pour le secteur du plein air, il/elle confectionne également les toiles de stores, les housses d'articles de sport, des chapiteaux et des bâches diverses.

Il/elle peut soit prendre la commande directement, soit la recevoir de son supérieur hiérarchique.

Il/elle réalise les prises de mesures, les patrons et gabarits nécessaires à la fabrication d'un article à l'unité ou en petite série (sièges pour autocar, par exemple), débite les matières (tissus, cuir, mousse) et effectue les assemblages, à la machine à coudre à la main, collage, agrafage ou soudage (pour les plastiques).

Il/elle utilise les matériaux souples (tissus, tissus enduits - skaï, cuir, PVC) pour les bâches.

Dans le cas des sièges, il/elle effectue le changement des ressorts, et éventuellement peut ressouder les armatures endommagées.

Aptitudes souhaitées : dextérité et habileté manuelle ; capacité à se représenter les objets dans l'espace ; autonomie dans l'organisation de son travail.

Sur le même sujet

Eligible au CPF
Industrie

Sellier garnisseur

Formation qualifiante

sessions urgentesDernières places disponibles !

Découvrir la formation