Accueil Idées métier Monteur qualifié d'équipements industriels
Back

Monteur qualifié d'équipements industriels

Monteur qualifié d'équipements industriels

Monteur qualifié d'équipements industriels

Le métier

Après avoir marqué le pas en 2013, la production française d'horlogerie-bijouterie a retrouvé le chemin de la croissance en 2014, avec une hausse de 1 %. Cette croissance a été tirée par l’horlogerie (+ 9 %).

La vente de montres en 2014 a représenté 26,6 % des ventes du secteur horlogerie-bijouterie soit un marché de 1,4 milliards d’euros.

Un travail de précision. Dans son atelier, le monteur qualifié d’équipements industriels contrôle la qualité des pièces. Aspect, parallélisme, jeu, maintien, fonctionnement… tout est vérifié. En cas de non-conformité, il ajuste bâtis, grappes, gabarits… et procède à des retouches.
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la monteur/se qualifié/ée d'équipements industriels monte, ajuste et règle des équipements industriels à l'unité ou de petites séries (machines de production, turbines, équipements de levage, prototypes, machines-outils, robots, presses diverses, machines textiles, chaînes de montage ou de fabrication...) à partir de plans d'ensembles et/ou de schémas d'automatismes, et au moyen de composants usinés ou manufacturés.

Dans le respect strict des consignes de sécurité, il vérifie et garantit le bon fonctionnement de son montage.

Il/elle peut être amené/e à effectuer des opérations d'ajustage (en finition) pour réaliser un outillage de montage simple, ou retoucher un composant à assembler ou à régler.

Ce métier offre des activités très diversifiées (montage, réglage, mise au point) faisant appel à une certaine autonomie technique. Par exemple, il peut s'agir de monter des châssis, régler des transmissions, raccorder des vérins, régler des cycles de fabrication automatique...

Le métier s'exerce dans des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d'activité (automobile, pétrochimie, agroalimentaire, ferroviaire, médical, agricole), soit dans l'atelier de montage propre à l'entreprise, soit dans celui du client. Il ne doit pas être confondu avec celui d'opérateur-monteur en séries sur lignes de production, souvent présenté sous un intitulé similaire.

Aptitudes souhaitées : intérêt pour les fonctionnements mécaniques et curiosité technique ; bonne habileté et rapidité manuelles ; bonne compréhension des schémas et des notices écrites de montage ; capacité d'autonomie et d'organisation du travail ; rigueur et méthode.

En images

Sur le même sujet

Eligible au CPF
Industrie

Monteur qualifié d'équipements industriels

Formation qualifiante
Découvrir la formation