Accueil Idées métier Monteur-levageur
Back

Monteur-levageur

Monteur levageur

Monteur-levageur

Le métier

1 469 000 personnes travaillent dans le BTP dont 40 % dans le gros œuvre.

Quelques 30 000 départs à la retraite sont prévus dans les cinq années à venir. 60 000 postes restent toujours à pourvoir faute de main d’œuvre disponible.
Le vertige ? Le monteur-levageur ne connaît pas. Au sol et le plus souvent en hauteur, il assemble tous les éléments constituant l'ossature d'un immeuble, hangar, usine, pont, plate-forme de forage… Il travaille en équipe avec le monteur en charpente avant l’intervention des maçons et couvreurs.
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la monteur/se-levageur/se assemble, au sol et en hauteur, tous les éléments constituant l'ossature d'immeubles, de hangars, d'usines ou de grandes surfaces (ponts, plates-formes de forage, grues à tour...), à partir des plans de montage fournis par le bureau d'étude.

Le levage est assuré par un ou plusieurs conducteurs de grues mobiles dont le/la monteur/se levageur/se qui commande la manœuvre, quelles que soient les charges soulevées et le type de matériel utilisé sur le chantier.

Il/elle réalise aussi le montage et le démontage des grues à tour.

Dans tous les cas, il/elle prépare le chantier, assure la sécurité, décharge les éléments constitutifs de l'ouvrage, réalise l'assemblage au sol, l'élingage pour l'opération de levage, l'assemblage en hauteur et, enfin, les réglages de finition.

Le travail s'effectue en équipe sous les directives d'un chef d'équipe.

Cette activité exige des déplacements fréquents au niveau régional, national, voire international.

Aptitudes souhaites : aptitude au travail en hauteur et en équipe ; esprit de sécurité ; bonne coordination des mouvements ; bonne audition, attention et concentration ; sens de l'organisation.

Sur le même sujet

Bâtiment

Monteur-levageur

Formation qualifiante
Découvrir la formation