Accueil Idées métier Monteur de réseaux électriques aéro-souterrains
Back

Monteur de réseaux électriques aéro-souterrains

Monteur de réseaux électriques aéro-souterrains

Monteur de réseaux électriques aéro-souterrains

Le métier

C’est un métier qui se montre relativement sensible à la conjoncture. L’âge moyen est 40.2 ans en 2014. Le pourcentage des moins de 25 ans est relativement faible par rapport à la moyenne de tous les métiers du BTP (7.6% contre 9%), et à l’inverse, celui des plus de 50 est plus élevé comparé à la même moyenne générale (26% contre 23%).

Basse ou haute tension, ligne aérienne ou câble souterrain, le monteur de réseaux électriques aéro-souterrains intervient en toute circonstance. Ses missions : minimiser les coupures électriques, amener et rétablir le courant chez les abonnés.
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la monteur/se de réseaux électriques aéro-souterrains réalise les travaux de distribution d'énergie électrique haute tension et basse tension, ainsi que les branchements d'abonnés et l'installation de l'éclairage public.

Il/elle crée une nouvelle ligne, prolonge une ligne existante, augmente la capacité de transport d'une ligne ou supprime une ligne aérienne (effacement). Il/elle intervient sur les lignes aériennes de transport de courant haute tension (HTA) : il/elle met en place des poteaux ou pylônes, déroule et fixe les câbles au sommet de ces derniers ; diverses opérations (débroussaillage, creusement de trous, levage de poteaux, déroulage de câbles en aérien) sont effectuéeà l'aide de matériels spécialisés.

A l'approche de sites d'habitation ou de sites industriels, il/elle peut réaliser la pose de câbles en souterrain. Il/elle procède alors aux différentes opérations nécessaires de terrassements, manutention et de déroulement de conducteurs en tranchée.

Il/elle utilise des engins tels que nacelles, grues pour lesquels son employeur doit lui délivrer une autorisation de conduite (CACES).

Il/elle effectue les connexions aériennes et le raccordement entre le réseau aérien et souterrain. À partir du transformateur, il/elle met en place le réseau basse tension, le branchement des abonnés jusqu'au compteur électrique, l'installation de l'éclairage public.

Il/elle travaille en équipe ; les déplacements sont fréquents. Le permis de conduire B (véhicules légers) est indispensable à l'exercice de l'emploi.

Aptitudes souhaitées : goût pour les travaux en extérieur, aptitude au travail en hauteur et sens de l'équilibre, aptitude aux travaux sous tension

Sur le même sujet

Eligible au CPF
Travaux publics

Monteur de réseaux électriques aéro-souterrains

Formation qualifiante

sessions urgentesDernières places disponibles !

Découvrir la formation