Accueil Idées métier Mécanicien réparateur en marine de plaisance
Back

Mécanicien réparateur en marine de plaisance

Mécanicien réparateur en marine de plaisance

Mécanicien réparateur en marine de plaisance

Le métier

La filière nautique avec ses composantes - production, distribution, services - regroupe 4 900 entreprises, génère un chiffre d’affaires de 4,16 milliards d’euros et compte plus de 45 000 emplois en 2007.

La France est le second constructeur mondial de bateaux de plaisance et le 1er en Europe.

Plus de 63% de la production est destinée à l’exportation, essentiellement vers l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie pour les pays de l’Union européenne, et les Etats-Unis.

Lui, c’est le moteur. Modification d'un châssis moteur, réparation des éclats, remise en état de l'électricité rattachée au moteur… le mécanicien réparateur en marine de plaisance installe, répare et entretient les motorisations « in bord » et « hors bord », essence et diesel des voiliers, bateaux à moteurs, péniche de tourisme fluvial.
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la mécanicien/ne réparateur/trice en marine de plaisance installe et répare les motorisations « in bord » et «hors bord» essence et diesel et les organes de propulsion des bateaux de plaisance : voiliers, bateaux à moteurs, péniche de tourisme fluvial.

Il/elle assure également la pose d'équipements de bord correspondants (circuits électriques, hydrauliques, direction...).

Il/elle respecte les consignes des constructeurs et reste vigilant sur les évolutions techniques et réglementaires. Au port, il/elle manœuvre des bateaux et réalise des mises à l'eau ou des sorties d'eau.

Attentif aux demandes des clients et autonome dans votre travail, il/elle exerce son activité dans un chantier naval ou chez un motoriste. Il/elle travaille principalement en atelier, parfois sur des bateaux à flot. En saison, il/elle peut intervenir le week-end et sur de larges amplitudes horaires.

Le permis de conduire B (véhicules légers) ainsi que le permis mer est vivement conseillé pour l'accès à l'emploi.

Aptitudes souhaitées : goût pour la mécanique, bon sens manuel et pratique, bonne déduction logique, capacité d'adaptation face aux évolutions techniques, fiabilité et sens des responsabilités, capacité d'autonomie dans son travail, bonne résistance physique.

Sur le même sujet

Préparateurs de voiliers de course :la formation pour les passionnés de la voile
Fil info - 24/08/2016

Préparateurs de voiliers de...

L’Afpa Auray, Centre stratégique national...
Fil info - 24/08/2016

Préparateurs de voiliers de...

L’Afpa Auray, Centre stratégique national Nautisme et Maritime,... Lire la suite