Accueil Idées métier Mécanicien réparateur de véhicules industriels
Back

Mécanicien réparateur de véhicules industriels

Mécanicien réparateur de véhicules industriels

Mécanicien réparateur de véhicules industriels

Le métier

Le commerce automobile est composé à la fois de grossistes et de détaillants dans la vente ou la réparation d’automobiles ou de motocycles.

La réparation d’automobiles et d’engins représente 84 000 entreprises et  369 000 salariés soit 12% des effectifs du secteur commerce/vente. 16% des salariés ont entre 15 et 24 ans. 18% des salariés sont des femmes.

Les véhicules de plus de 3,5 tonnes ne l’impressionnent pas. C’est lui qui les entretient. Le mécanicien réparateur de véhicules industriels règle les freins, remplace les embrayages, répare les moteurs et prépare camions et autocars pour le contrôle technique.
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la mécanicien/ne réparateur/trice de véhicules industriels est chargé/e de détecter les défectuosités dans le fonctionnement des moteurs et organes des véhicules lourds (camions et autocars), et il/elle procède aux démontages, vérifications, échanges éventuels, remontages et mise au point des organes en cause.

Il/elle entretient et révise périodiquement et préventivement les véhicules, dépose, repose et remet en état les organes et sous-ensembles ; il/elle installe les équipements optionnels et dépanne les véhicules de plus de 3,5 tonnes.

En fonction de la nature de la panne, il/elle intervient sur les différentes parties des organes du véhicule : il/elle procède aux réglages, démontage et remontage. Il/elle utilise des méthodes pour déceler les pannes d'origines mécanique, électrique, pneumatique et hydraulique.

Le/la mécanicien/ne réparateur/trice de véhicules industriels exerce en atelier (entreprises de transport de voyageurs ou de marchandises, concessionnaires, entreprises spécialisées), avec parfois quelques interventions de dépannage sur route.

Le permis de conduire B (véhicules légers) est indispensable pour l'exercice de l'emploi ; le permis de conduire C (poids lourds) est souhaitable.

Aptitudes souhaitées : intérêt pour la mécanique ; bon sens manuel et pratique ; bon sens déductif logique ; capacité d'adaptation aux évolutions techniques ; autonomie dans le travail

En images

Sur le même sujet

Eligible au CPF
Activités de services

Mécanicien réparateur de véhicules industriels

Formation qualifiante
Découvrir la formation