Accueil Espace Presse Une étape majeure pour l’Afpa Le Conseil d’Orientation accueille très favorablement les propositions du Gouvernement pour réancrer l’Afpa dans le service public de l’emploi
Back

Une étape majeure pour l’Afpa Le Conseil d’Orientation accueille très favorablement les propositions du Gouvernement pour réancrer l’Afpa dans le service public de l’emploi

Une étape majeure pour l’Afpa Le Conseil d’Orientation accueille très favorablement les propositions du Gouvernement pour réancrer l’Afpa dans le service public de l’emploi

18/05/2015

Le Premier ministre, devant les Présidents de Région et les partenaires sociaux le 12 mai, et le ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social hier devant le Conseil d’Orientation de l’Afpa, ont annoncé leur volonté de réancrer l’Afpa dans le Service Public de l’Emploi, de le transformer en établissement public et d’organiser une dévolution de son immobilier.

Le Conseil d’Orientation, les représentants des Régions, comme les organisations syndicales et patronales, ont accueilli très favorablement cette clarification. L’Afpa se félicite de cet engagement en faveur de l’emploi. Aujourd’hui, il est plus important que jamais pour la France, de fournir aux entreprises les compétences dont elles ont besoin.

Dans ce cadre, l’Afpa fera des propositions statutaires et organisationnelles pour assurer au mieux sa mission de service public, mission qui sera clarifiée dans une convention d’objectifs et de moyens, convention qui sera constitutive d’une SSIG (Service Social d’Intérêt Général). Elle continuera par ailleurs à faire bénéficier de son savoir-faire l’ensemble des entreprises et des actifs, notamment dans le cadre de la réforme 2014 de la formation professionnelle et de la montée en puissance du Compte Personnel de Formation.

Ces propositions viseront à renforcer l’offre spécifique de l’Afpa et à mieux prendre en compte les contraintes de service public (accès de tous à la formation sans discrimination, accompagnement personnalisé vers l’emploi et inclusion sociale, plateaux techniques sur l’ensemble du territoire et ouverts, hébergement et restauration). Elles tireront partie de toutes les opportunités de la décentralisation et s’inscriront dans le cadre réglementaire français et européen.