Accueil Actualités Témoignage Sanosi - stagiaire HOPE
Back

Témoignage Sanosi - stagiaire HOPE

Témoignage 12/06/2020

Témoignage Sanosi - stagiaire HOPE

Sanosi

Sanosi

  - 28 ans

Stagiaire du dispositif HOPE

Pour moi, le programme HOPE c'est bien parce que ça me donne une expérience, ça me permet d'apprendre le français et d'apprendre tout de suite un métier.

En bref

A l'occasion de la journée mondiale des réfugiés du 20 juin, découvrez le témoignage d'Aude, stagiaire du dispositif HOPE à Amiens.

Pouvez-vous présenter?

Je m'appelle Sanosi, j'ai 28 ans, je suis soudanais et je suis en France depuis 2016.

je suis arrivé à Paris, je suis resté 4 mois pour faire les papiers et après, j'ai déménagé à Orléans où j'ai obtenu mes papiers.

Quand je suis arrivé en France, le français c'était compliqué.

j'ai appris à l'école le français chez SJT pendant 3 mois et après j'ai déménagé à Creil.

Quand je suis arrivé j'ai fait la formation à l'OFII. Après cette formation, j'ai cherché un travail. J'ai travaillé à la mairie pendant un an aux espaces verts.

J'ai continué à apprendre le français sur Internet.

 

Comment avez-vous connu ce dispositif?

Après mon travail à la mairie de Creil, j'ai réfléchi et cherché une formation. Un monsieur de la mairie m'a dit de venir à la réunion HOPE.

Je suis allé à une réunion à l'Afpa de Villers St Paul avec Marie-Paule VELGHE (NDLR : coordinatrice du programme réfugiés à l'Afpa) qui proposait des formations HOPE.

Dans mon pays d'origine, mon métier, c'est maçon. J'ai donc choisi la formation maçon en voirie et réseaux divers.

j'ai attendu deux mois pour la réponse et on m'a proposé une place à Amiens. Je suis rentré dans le programme HOPE le 07 octobre.

J'ai habité à l'Afpa et maintenant j'ai trouvé un logement à Amiens.

 

Qu'est-ce qui vous intéresse dans ce projet?

J'ai aimé cette formation, les cours de français avec ma formatrice Emerance.

Là je suis dans la deuxième partie, la formation métier. J'ai appris beaucoup de choses, ça se passe très bien.

j'ai fait un stage en entreprise dans le bâtiment avant le confinement.

Pour moi, le programme HOPE c'est bien parce que ça me donne une expérience, ça me permet d'apprendre le français et d'apprendre tout de suite un métier.

 

Comment voyez-vous votre à la sortie du dispositif?

J'espère qu'après la formation j'irai travailler, le travail c'est important.

Je rêve de faire beaucoup de choses, passer le permis de conduire, acheter une voiture, c'est pour ça que je dois travailler.

Voir les formations pour ce métier