Accueil Actualités Lucas, Serveur et passionné du vin
Back

Lucas, Serveur et passionné du vin

Témoignage 04/02/2020

Lucas, Serveur et passionné du vin

Lucas

Lucas

  - 25 ans

Serveur

C’est la rencontre avec mon formateur Pascal qui m’a tout apporté. Il m’a donné le goût du métier. C’est un grand professionnel, qui sait transmettre.

En bref

Lucas est tombé un peu par hasard dans le secteur de la restauration. Aujourd’hui, 5 ans après sa formation de Serveur, il est spécialisé dans le vin et s’épanouit pleinement dans son métier.

« J’ai passé un bac général et je n’avais pas vraiment de projet particulier. Un ami m’a parlé de la formation de Serveur à l’Afpa à Chevigny et c’est comme ça que j’ai découvert ce métier », explique Lucas. 

Entrepreneur indépendant, il propose aujourd’hui ses services aux différents établissements sur tout le département, et tout particulièrement sur la côte viticole entre Dijon et Beaune. Son réseau est de plus en plus étoffé et les clients lui font confiance.

« J’ai une profonde estime pour Pascal, mon ancien formateur. C’est un passionné qui connait très bien son métier. C’est lui qui m’a fait découvrir le monde du vin, la vinification, et j’ai vraiment beaucoup aimé ».

Une passion pour le vin 

Pour approfondir ses connaissances sur le vin, Lucas a choisi de continuer à se former après avoir obtenu son titre professionnel de Serveur. Il a ainsi suivi une formation d’un an dans le commerce international de vins et de spiritueux, tout en continuant à faire des extras et à développer un réseau important.

« A la fin de cette deuxième formation, je suis parti en Angleterre où j’ai travaillé dans un bar à vin pendant un an. C’était parfait, je pu mettre en pratique toutes mes compétences et en même temps perfectionner mon anglais »

De retour en France, Lucas a tout de suite intégré l’Edito, une importante brasserie sur Dijon avant de se lancer en autoentrepreneur. 

« Dans ce métier j’aime la rigueur, l’anticipation, la convivialité et la flexibilité ». Il ne compte pas s’arrêter là et confie qu’il a encore des projets pour se développer et se diversifier.

Voir les formations pour ce métier