Accueil Actualités Les Victoires : Roxane Girinot, une cuisine qui roule !
Back

Les Victoires : Roxane Girinot, une cuisine qui roule !

Témoignage 30/05/2016

Les Victoires : Roxane Girinot, une cuisine qui roule !

Roxane Girinot

Roxane Girinot

  - 44 ans

créatrice d'entreprise

« Je ne travaille que le midi avec les salariés de la zone industrielle, pour lesquels je concocte un menu différent chaque semaine avec des produits frais et locaux »

En bref

Après avoir perdu son emploi de déléguée médicale, Roxane Girinot a changé de vie en faisant de sa passion pour la cuisine son nouveau métier. Une formation de création d’entreprise à l’Afpa de Roanne et un CAP de cuisine lui ont permis de créer un restaurant itinérant.

La bougeotte et la cuisine sont les deux piliers autour desquels tourne la vie de Roxane Girinot. La bougeotte, cette Stéphanoise de 44 ans l’a contractée de bonne heure : à 18 ans, quand, son bac économique en poche, elle entreprend un voyage d’un an à travers l’Irlande et les États-Unis.

Plus tard, devenue technico-commerciale pour une entreprise d’emballage plastique de Haute-Loire, elle sillonne pendant cinq ans tout le Sud de la France. Au cours des neuf années qui suivent elle parcourt les routes de la Loire, de l’Allier et du Puy-de-Dôme comme déléguée médicale pour des laboratoires pharmaceutiques.

Lorsque son entreprise met la clé sous la porte, il y a un peu plus de deux ans, Roxane décide de passer à autre chose en optant pour sa passion : la cuisine. « J’ai toujours aimé faire la cuisine, explique-t-elle. En fait, je me fais plaisir en faisant plaisir aux autres ! Et comme j’ai toujours été très mobile, j’ai pensé à monter un food truck, c’est à- dire un camion transformé en cuisine mobile. »

 

Vivre de sa passion : la cuisine

Pour cela, la future restauratrice entreprend en 2013 une formation de créateur d’entreprise de cinq semaines à l’Afpa de Roanne (Loire). Étude du projet, étude de marché, approche de la gestion comptable, préparation du dossier de prêt pour la banque : tous les aspects de son dossier sont pris en compte.

« Ensuite, un jury de professionnels a validé mon projet, avec toutefois une mise en garde concernant la mise aux normes. En effet, mon idée de départ était d’aménager une restauration ambulante dans un bus anglais, avec une cuisine au rez de- chaussée et une salle de restaurant à l’étage. Mais il fallait un accès pour les handicapés… Et puis, trouver ce genre de bus s’est vite révélé assez difficile », se souvient-elle.
 

Cuisine itinérante

En juillet 2014, ayant passé entre temps son permis poids lourds et obtenu un CAP cuisine à Roanne, Roxane part à la recherche de son restaurant ambulant. Elle opte finalement pour une veille caravane américaine Airstream de 1963, en aluminium. « Elle était en mauvais état, et il fallait tout aménager. Heureusement que mon mari est bricoleur. C’est lui qui a installé ma cuisine professionnelle. »

En novembre de l’année dernière, tout est enfin prêt et Roxane peut s’installer sur les trois emplacements qu’elle a réussi à négocier avec trois mairies différentes : à Roanne, dans le parc d’activité de la zone industrielle, au Coteau, à quelques kilomètres, et enfin, à Bussières, le village où elle habite.

« Je ne travaille que le midi avec les salariés de la zone industrielle, pour lesquels je concocte un menu différent chaque semaine avec des produits frais et locaux. Je fais de la cuisine française, mais aussi asiatique ou créole, par exemple, avec des recettes que j’ai glanées au cours de mes voyages. »

Petit à petit, la clientèle s’habitue au concept et le food truck de Roxane commence à se faire un nom. À tel point qu’en septembre dernier, pour l’événement « Roanne, table ouverte », Olivier Boizet, le chef d’un hôtel 4 étoiles de la région, et Marco Vigano, entré au Gault et Millau 2014, sont venus lui prêter main forte. Une belle récompense.

Voir les formations pour ce métier

Il vous raconte