Accueil Actualités Le Château de Lacan ouvre ses portes aux stagiaires de l'Afpa
Back

Le Château de Lacan ouvre ses portes aux stagiaires de l'Afpa

Fil info 25/07/2016

Le Château de Lacan ouvre ses portes aux stagiaires de l'Afpa

A Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, les futurs et futures agents d’hôtellerie formés par l’Afpa apprennent leur métier dans un environnement de rêve : le Château de Lacan, tout récemment devenu hôtel de luxe, leur ouvre ses portes. A l’origine de tout, la rencontre entre Sibylle Bélonie, propriétaire du Château de Lacan, et Rosa Delavier, formatrice de réceptionnistes en hôtellerie.

Le Château de Lacan ouvre ses portes aux stagiaires de l'Afpa

Redonner une vie à un château vieux de plusieurs centaines d’années

Les habitants de Brive connaissent bien le Château de Lacan : il a accueilli des centaines d’enfants en colonies de vacances, pendant des années. Mme Bélonie et M. Révellat aspiraient à lui donner une seconde vie ; en 2015, ils l’ont acheté, avec en tête l’idée d’en faire un hôtel de luxe. Ils n’avaient pratiquement aucune connaissance du milieu de l’hôtellerie ; mais, portés par leur rêve, ils étaient prêts à tous les efforts pour réussir. Sibylle Bélonie est entrée en formation en 2015, pour apprendre le métier de réceptionniste. C’est là qu’elle a rencontré Rosa Delavier, sa formatrice.

Toutes deux se sont vite rendu compte, en discutant de ce projet, qu’il faudrait y investir beaucoup plus de soins qu’initialement prévu. Rosa Delavier, avant de devenir formatrice, avait elle-même été directrice d’établissement hôtelier : elle avait l’expérience qui manquait encore à Sibylle Bélonie. Combien faudrait-il prévoir de lits, de draps, dans quels tissus ? Quels services faudrait-il mettre en place pour satisfaire les clients ? Comment procéder au recrutement du personnel ? Quel type de marketing fallait-il mettre sur pieds pour faire connaître le château ? Quel design de site Internet choisir ? Autant de questions qui débordent largement le champ de compétence d’une réceptionniste : la formation ne suffisait pas, mais Rosa Delavier était là pour aider à monter le projet.

Le Château de Lacan a finalement ouvert en novembre 2015, lors de la Foire du Livre de Brive, grand événement littéraire national.

 

Un plateau pédagogique 4 étoiles pour de futurs agents d’hôtellerie

« Cet hôtel, il faut qu’il vive. Nous voulions ouvrir les portes du château » raconte Sibylle Bélonie. Rapidement, l’idée est née d’une collaboration entre le tout jeune hôtel et la formation Afpa : les chambres du château pouvaient servir de plateau technique aux stagiaires. L’occasion pour eux de pratiquer en situations réelles, au plus près des exigences du métier : « un plateau délocalisé permet aux stagiaires de monter bien plus vite en compétences », explique la formatrice.

Dès début 2016, le partenariat est en place. Du mardi au jeudi, les stagiaires agents d’hôtellerie s’exercent dans les 15 chambres de l’hôtel. Stéphanie Leroy, employée de l’hôtel, les supervise ; jour après jour, elle vérifie que leur travail correspond bien aux standards de l’hôtel.

« Au début des sessions, je mène une petite séance d’introduction pour les stagiaires », explique la propriétaire du château. « Ils ont des contacts directs avec les clients, notre exigence est d’emblée très grande. D’autant plus que notre hôtel sera bientôt homologué 4 étoiles ; et le monde du luxe a des règles à part, parfois un peu différentes de ce qu’ils connaissent au départ. »

 

15 chambres du Château servent de plateau pédagogique aux stagiaires Afpa

 

« La posture professionnelle reste la même »

Quand ils ne travaillent pas au Château de Lacan, les stagiaires s’exercent dans un hôtel Kyriad, autre plateau délocalisé. Avoir l’expérience de ces deux types d’environnement différents leur apporte beaucoup : « le plus intéressant, contrairement à ce qu’on pourrait penser », développe leur formatrice, « c’est qu’ils constatent que leur métier est le même quel que soit l’environnement. Les superficies changent, c’est une chose : les chambres sont bien plus grandes en hôtel de charme qu’en hôtel de milieu de gamme. Mais la posture professionnelle, elle, reste la même : se faire discret, souriant, attentif, apporter le confort, assurer le respect. »

Rosa Delavier voit encore d’autres avantages à cette organisation, notamment la possibilité de mettre à jour toutes ses connaissances sur le milieu de l’hôtellerie. « C’est un milieu qui change extrêmement vite, et il est essentiel de se tenir à jour : il faut savoir sur quelles plateformes Internet s’inscrire pour se faire connaître, quels types de contrats on peut signer avec les agences de voyage en ligne. »

Avoir cette vision de l’organisation du monde hôtelier ouvre de belles perspectives aux stagiaires. Tous les secteurs sont à leur portée !

 

Les premières pierres du château ont été posées au XIIe siècle

Consultez le site du Château de Lacan !

 

Le Château accueille principalement des agents d'hôtellerie, mais aussi des réceptionnistes, des commerciaux, et des assistants de direction. Retrouvez nos formations :

Agents d'hôtellerie

Réceptionnistes

Commerciaux

Assistants de direction

Sur le même sujet

Receptionniste en hôtellerie

Receptionniste en hôtellerie

C’est la première et la dernière personne...

Receptionniste en hôtellerie

C’est la première et la dernière personne que les clients voient. A leur... Voir l'idée métier
Agent d'hôtellerie

Agent d'hôtellerie

Il se fait discret mais de la qualité de...

Agent d'hôtellerie

Il se fait discret mais de la qualité de son travail dépend le bon... Voir l'idée métier