Accueil Actualités Aurélyne Sage, serveuse
Back

Aurélyne Sage, serveuse

Témoignage 20/07/2016

Aurélyne Sage, serveuse

Aurélyne Sage

Aurélyne Sage

  - 25 ans

serveuse

« Serveur, c’est le métier parfait pour tous ceux qui aiment le contact avec les gens, qui aiment sourire et rencontrer de nouvelles personnes, leur faire plaisir, en prendre soin. » Aurélyne Sage, serveuse

En bref

Aurélyne Sage est serveuse, future barmaid en restauration gastronomique, qui souhaite se spécialiser en service de croisière. Elle a choisi de suivre sa formation à l’Afpa, en 2016, comme tremplin pour accomplir cette ambition.

Mon bon plan pour l'emploi : devenir serveur ou serveuse

Contactez-nous au 01 71 03 03 39, du lundi au vendredi de 8h à 18h

 

Optimisme, engagement et ambition caractérisent le parcours professionnel d’Aurélyne Sage, serveuse depuis quatre ans, actuellement stagiaire à l’Afpa pour renforcer son expérience.

 

Une ambition : devenir barmaid en bateaux de croisière

Serveuse, c’est un métier auquel Aurélyne Sage est arrivée presque par hasard. Après avoir obtenu un bac S et une licence de physique, Aurélyne Sage a dû arrêter ses études pour pouvoir s’occuper de son petit frère et gagner sa vie. Elle s’est engagée comme serveuse dans une chaîne de restauration rapide : pendant trois ans, elle y a cumulé de l’expérience et gravi les échelons. Puis elle est devenue manager d’un restaurant traditionnel.

Aujourd’hui, Aurélyne Sage veut se dépasser encore : son but est de devenir barmaid. Son rêve : servir sur des bateaux de croisière.

Pour atteindre ces objectifs, elle est entrée en formation à l’Afpa en janvier 2015. Cette formation, elle la voit comme un tremplin pour son avenir professionnel : « J’avais besoin d’un CAP de serveuse », explique-t-elle. « L’expérience, je l’avais déjà en grande partie. Mais grâce à la formation, j’ai pu l’officialiser, et la renforcer. Ce n’est pas pareil d’apprendre sur le tas quand on travaille, et d’apprendre dans un cadre créé exprès pour former des serveurs. Ça m’a beaucoup apporté. Et pour mon avenir, c’était nécessaire. »

Titularisée, Aurélyne Sage pourra postuler à l’école Ferrandi, école française de gastronomie, et se spécialiser comme barmaid. Elle est d’ores et déjà sur la bonne voie : en septembre, elle travaillera en alternance au Fouquet’s, comme cheffe de rang.

 

Engranger un maximum d’expérience, se challenger, dès la formation

« A aucun moment je n’ai regretté mes choix. Je n’aurais jamais pensé devenir serveuse, mais je me rends compte que c’était exactement ce qu’il me fallait », affirme-t-elle, enthousiaste. « Pendant mes études, j’étais un peu coincée dans une vision de mon avenir qui ne me correspondait pas. Le travail de bureau, c’était hors de question pour moi, mais c’était presque la fatalité... Alors finalement, devenir serveuse, ça m’a sauvée de ça ! »

Le programme de sa formation de serveuse à l’Afpa était conçu pour satisfaire ces attentes : le formateur a fait en sorte que ses stagiaires découvrent un maximum d’environnements de travail, rencontrent les professionnels qui les inspirent, et aillent toujours plus loin dans leurs ambitions.

Les stagiaires ont eu l’occasion, par exemple, de dresser et servir le buffet de petit déjeuner du parc Disneyland Paris – « un vrai modèle du genre ! C’était un vrai challenge pour nous, et super enrichissant » explique Aurélyne Sage. Ils ont aussi eu l’occasion de servir lors de mariages, ou lors des World Class 2016, concours récompensant les meilleurs bartenders du monde – « ça, c’était vraiment magique. Surtout pour moi qui veux me spécialiser dans cette branche. »

 

« Nous, c’est tous les jours qu’on dîne au restau ! »

« J’adore ce métier », continue-t-elle d’expliquer. « On bouge tout le temps, on se dépasse, on travaille dans des milieux très différents les uns des autres – surtout quand on fait les saisons, on travaille une fois dans une station de ski, une fois dans un centre balnéaire, en croisière, etc. Les horaires varient… Bref, les choses bougent, il faut suivre, on n’est pas statique à faire tous les jours la même chose. C’est génial. Et puis bien sûr, je ne parle pas de tous les autres avantages : les pourboires, les dégustations de grands crus en cuisine, les repas… nous, c’est tous les jours qu’on dîne au restau ! »

A tous les aspirants serveurs qui hésitent encore, elle souhaite témoigner pour les encourager : « Serveur, c’est le métier parfait pour tous ceux qui aiment le contact avec les gens, qui aiment sourire et rencontrer de nouvelles personnes, leur faire plaisir, en prendre soin. Même au sein de l’équipe, on est en famille – serveur, serveuse, c’est un métier très chaleureux. »

Voir les formations pour ce métier

Ils temoignent aussi

Marie-Christine Thiery
Témoignage
Marie-Christine Thiery
assistante de vie aux familles

« Notre rôle est à la fois très beau et très éprouvant », Marie-Christine Thiery, formatrice d’assistant-e-s de vie aux familles.

« Notre rôle est à la fois très beau et très éprouvant », Marie-Christine Thiery, formatrice d’assistant-e-s de vie aux familles.

Lire le témoignage
Dalianne Groussard
Témoignage
Dalianne Groussard
serveurs et agents de restauration

« Voyager, c’est un vrai plus pour les serveurs, une touche d’originalité qui fait la différence à l’embauche. Sans compter, bien sûr, le plaisir de la découverte… » Dalianne Groussard, formatrice...

« Voyager, c’est un vrai plus pour les serveurs, une touche d’originalité qui fait la différence à l’embauche. Sans compter, bien sûr, le plaisir de la découverte… » Dalianne Groussard, formatrice...

Lire le témoignage