Accueil Actualités Réforme de la formation professionnelle : un impact encore incertain
Back

Réforme de la formation professionnelle : un impact encore incertain

Décryptage 30/05/2016

Réforme de la formation professionnelle : un impact encore incertain

En 2016, seules 49% des entreprises connaissent la réforme de la formation professionnelle – c’est plus qu’en 2015, mais toujours peu. Même quand la réforme est connue, son impact sur les plans de formations des entreprises n’est pas toujours facile à évaluer, ni pour les entrepreneurs, ni pour les salariés.

Les entreprises ne sont pas convaincues que la réforme aura un impact sur elles

La réforme de la formation professionnelle est passée en 2014 : en 2016, les entreprises qui en ont pris connaissance sont plus nombreuses qu’en 2015 (de 30%), mais elles ne sont toujours que 49%. Parmi elles,

  • 15% des dirigeants maîtrisent les grandes lignes de la réforme,

  • 34% estiment en avoir une connaissance succincte.

 

Peu d’entreprises considèrent que la réforme aura un impact sur leur investissement formation (32%) : deux PME sur trois maintiennent leurs plans de formation initiaux en 2016. Quand elles envisagent un impact, celui-ci varie d’un contexte à l’autre :

  • 17% des entreprises pensent que la réforme va les pousser à réduire leur investissement formation,

  • 12% pensent au contraire l’augmenter,

  • et 3% ne savent pas se prononcer sur l’orientation que leur fera prendre la réforme.

79% des PME déclarent déjà effectuer des versements volontaires à leur OCPA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé), indépendamment de la réforme. En revanche, parmi elles, 39% déclarent qu’elles continueront en 2016 : c’est plus que les années précédentes.

 

Le Compte Personnel de Formation est encore mal connu

Même constat en ce qui concerne plus particulièrement le CPF, Compte Personnel de Formation : 59% des dirigeants en ont entendu parler, et 21% d’entre eux le connaissent très bien.

Côté salariés en revanche, 74% connaissent le CPF, 58% chez les jeunes de 16 à 24 ans. Mais notoriété ne signifie pas connaissance : seuls 21% des salariés déclarent bien connaître le CPF.

Les intentions de recours au CPF sont difficiles à évaluer, près de la moitié des salariés ne savent pas dire s’ils y auront recours dans l’année ou non – ils ne sont que 15% à affirmer le penser.

 

Source : perspectives 2016 publiées par l'Agefos

Sur le même sujet

Compte personnel de formation (CPF) Nous, vous…salariés, demandeurs d ‘emploi, jeunes sortis du système...

En savoir plus
Décryptage - 30/05/2016

L’entretien professionnel...

L’entretien professionnel est, depuis 2014,...
Décryptage - 30/05/2016

L’entretien professionnel...

L’entretien professionnel est, depuis 2014, une obligation que les... Lire la suite
La formation professionnelle impactée par la loi El-Khomri
Décryptage - 30/05/2016

La formation...

Le projet de loi porté par la ministre du...
Décryptage - 30/05/2016

La formation...

Le projet de loi porté par la ministre du travail Mme. El-Khomri, dit «... Lire la suite
Décryptage - 30/05/2016

Hausse du besoin en...

Les entreprises de petite ou moyenne taille...
Décryptage - 30/05/2016

Hausse du besoin en...

Les entreprises de petite ou moyenne taille sont de plus en plus... Lire la suite