Accueil Actualités De l'aéro à l'atelier : l'Afpa de Toulouse-Balma fait évoluer la formation de Chaudronnier.ère
Back

De l'aéro à l'atelier : l'Afpa de Toulouse-Balma fait évoluer la formation de Chaudronnier.ère

Fil info 23/02/2021

De l'aéro à l'atelier : l'Afpa de Toulouse-Balma fait évoluer la formation de Chaudronnier.ère

L’Occitanie a été touchée de plein fouet par la crise aéronautique liée à la pandémie qui concerne AIRBUS dont le siège est basé à Blagnac, près de Toulouse, mais aussi ses 3 200 fournisseurs. Toulouse-Balma est le seul centre Afpa en France à proposer un dispositif complet en aéronautique. C’est dans ce contexte qu’Annie Brinet, Directrice des centres toulousains et ariégeois, a souhaité que nous réalisions un reportage sur la formation de chaudronnier. Interview de Nordine Bounouar, formateur.

De l'aéro à l'atelier : l'Afpa de Toulouse-Balma fait évoluer la formation de Chaudronnier.ère

C’est quoi la chaudronnerie ?

La chaudronnerie c’est la mise en œuvre des métaux en feuilles, des profilés et des tubes dans la réalisation d’ensembles métalliques rassemblant beaucoup de compétences que l’on retrouve dans plusieurs métiers : la métallerie, la serrurerie, la menuiserie ou encore la chaudronnerie d’art.

La chaudronnerie dans l’aéronautique, c’est un métier à part, qui s’est mécanisé sur le préformage et aujourd’hui il se résume essentiellement au réglage de pièces. Le chaudronnier aéro' ne trace pas, ne soude pas, n’assemble pas à l’instar du chaudronnier d’atelier.

Le pôle industriel de Toulouse-Balma proposait uniquement de la Chaudronnerie aéronautique jusque très récemment. Par anticipation et grâce à la compétence de Nordine, lors du dernier appel d'offre du Conseil Régional, l'Afpa s'est proposé sur la double compétence : chaudronnier aéronautique et chaudronnier d’atelier. 

La 1ère session en chaudronnerie d’atelier a démarré fin 2019, et le plateau technique a été adapté aux spécificités de ce Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM) et à la crise sanitaire. Par exemple, désormais, chaque stagiaire a son propre établi, respectant ainsi la distanciation sociale. 

 

C’est quoi la différence entre chaudronnier aéro' et chaudronnier d’atelier ?

En aéronautique, c’est plus fin, plus « propre », les matériaux, les techniques et les tolérances ne sont pas les mêmes qu’en industrie. Le travail est plus procédurier aussi. « Dans la majorité des cas, ce ne sont pas des chaudronniers en réalité mais plutôt des régleurs formeurs », ajoute Nordine Bounouar, formateur industrie à Toulouse-Balma.

 

Qu’est-ce qui est susceptible d’attirer les candidats sur chaudronnier ?

« La plupart du temps, c’est la connotation aéronautique qui attire les candidats, plus que le terme de chaudronnier. De mon point de vue, le recrutement à Toulouse s’avère moins compliqué que ce qu’on aurait pu penser. », explique Nordine.

Actuellement, sur les 12 stagiaires en formation chaudronnerie d’atelier, 3 arrivent de l’aéronautique et 2 s’y destinaient initialement :

« Avant la crise COVID, il y avait déjà une réelle demande en formation en chaudronnerie d’atelier parce que c’est la formation de base qui attire  beaucoup de gens voulant  travailler dans le secteur de la métallurgie, c’est-à-dire la fabrication d’éléments de fermeture : porte, garde-corps, escaliers, passerelles, mobilier…et aujourd’hui les professionnels de l’aéronautique souhaitent se reconvertir dans l’industrie : vous avez vu j’ai 12 stagiaires actuellement dont 3 venants de l’aéro et 2 qui s’y destinaient initialement » témoigne Nordine.

 

Comment attirer les candidats ?

  • 100% de placement en emploi et 100% de réussite au CQPM !

« Le taux de placement des stagiaires est plus élevé pour les chaudronniers d’Atelier que pour les chaudronniers aéro : sur 7 stagiaires, 7 CQPM obtenus, 7 stagiaires placés (100%) dont 3 en CDI. »

  • Montrer des images et des applications concrètes 

« Mettre en valeur ces métiers par le biais de la métallerie-serrurerie », on pourrait aussi diversifier la chaudronnier aéro vers la restauration de véhicules auto ou moto, l’aviation légère et ultra légère, les formations « loisirs » quasi artistiques pour cibler les particuliers passionnés.

 

Quels projets pour les stagiaires chaudronniers d’atelier ?

« En élargissant le partenariat actuel avec la Halle de la Machine sur la formation de chaudronnier d’atelier, les stagiaires seraient sollicités pour réparer des pièces et éléments des créatures (Minotaure, Araignée…) et ou créer des accessoires auxiliaires. La Halle fournirait les matériaux et la matière, et les stagiaires pourraient être accueillis à la Halle en immersion. ».

En effet, le centre Afpa de Toulouse-Balma a signé une convention de partenariat avec la Halle de la Machine qui concernait, jusqu’alors les Techniciens Supérieurs en Fabrication Additive (impression 3D de l’exosquelette du Minotaure) et les Techniciens de Maintenance Industrielle (périodes d’immersion proposées à la Halle de la Machnie).

 

Découvrez le portrait de Nicolas L'Hermite

Suite au PSE chez AIRBUS où il y était chef de projet, Nicolas s'est orienté vers la formation de Chaudronnier d'Atelier pour concrétiser son projet de création d’entreprise.

 

 

Image : iri-lyon.com

Sur le même sujet

D’électrotechnicien à régisseur technique au Palais de Tokyo, il n’y a qu’un pas !
Fil info - 01/03/2021

D’électrotechnicien à régisseur technique au Palais de Tokyo, il...

Fil info - 01/03/2021

D’électrotechnicien à régisseur technique au Palais de Tokyo, il...

Portrait de Nordine Bounouar, formateur Chaudronnier à l'Afpa de Toulouse-Balma. Lire la suite
Partenariat Halle de La Machine - Astérion le minotaure
Fil info - 15/12/2019

Partenariat Halle de La Machine - Astérion le minotaure

Fil info - 15/12/2019

Partenariat Halle de La Machine - Astérion le minotaure

Il y a un peu plus d'un an, il déambulait dans la ville rose aux côtés de la plus grande araignée... Lire la suite