Accueil Actualités Le bâtiment au cœur de la conférence environnementale
Back

Le bâtiment au cœur de la conférence environnementale

Décryptage 02/06/2016

Le bâtiment au cœur de la conférence environnementale

Le 26 avril 2016 a eu lieu la quatrième édition de la conférence environnementale. Le gouvernement y a confirmé le bâtiment comme l’un des secteurs-clés du développement durable. Aujourd’hui, il représente 35% des émissions carbone de la France ; demain, il sera l’un des piliers de la transition énergétique. 12 décrets seront bientôt publiés pour acter les décisions prises lors de la conférence.

Le bâtiment au cœur de la conférence environnementale

Les acteurs de la vie économique doivent s’investir dans la transition énergétique

Au nombre des décisions qui y ont été prises lors de cette quatrième conférence environnementale,

  • l’émission d’« obligations vertes », c’est-à-dire l’incitation à augmenter les financements des projets liés à la transition énergétique,
  • le choix d’un prix-plancher pour le carbone,
  • et la fixation d’objectifs revus à la hausse quant aux énergies renouvelables.

Toutes décisions qui s’orientent dans la même direction : intensifier l’intérêt des acteurs de la vie économique pour la transition énergétique.

 

12 décrets pour inscrire le bâtiment dans la transition énergétique

12 décrets concernant le bâtiment et la transition énergétique devraient être publiés d’ici à 2018. Certains seront connus entre mai et septembre prochain. Ils auront des impacts variés sur le secteur du bâtiment, en matière de :

  • Financements,
  • marchés,
  • techniques.

Financements. Les financements de travaux en bâtiment devraient être plus nombreux grâce notamment au décret sur le bonus de constructibilité pour les bâtiments à énergie positive et haute performance environnementale.

Marchés. Les marchés, en conséquence, seront plus nombreux. Les décrets sur la rénovation des bâtiments tertiaires, sur l’isolation par l’extérieur, et sur les travaux embarqués, travaux de performance énergétique accomplis systématiquement à l’occasion de rénovations importantes, achèveront d’élargir les marchés du bâtiment.

Techniques. Question techniques, du changement est aussi à prévoir, notamment à travers les évolutions de la domotique. Le décret sur l’installation de compteurs individuels de chauffage, destiné à faciliter la baisse de la consommation énergétique, engagera les travailleurs du bâtiment à s’investir dans de nouveaux métiers.

La performance énergétique comme critère de décence fait aussi l’objet d’un décret : de quoi rappeler que le souci de l’environnement passe d’abord par le souci des lieux où l’on vit, y compris construits.

Le bâtiment représente plus de 40% des consommations énergétiques de la France, et 35% des émissions carbones. Il est donc urgent de repenser les normes, de faciliter les rénovations, les isolations, le coût écologique des constructions. En 2030, 40% de la consommation énergétique devra être supportée par les nouvelles énergies.

Ces changements devraient d’ailleurs bénéficier au secteur, en créant de nouveaux emplois.

 

Source : Batiweb, Conférence environnementale : douze décrets bientôt publiés pour le bâtiment

Sur le même sujet

Isolation thermique par l’extérieur : un enjeu du Grenelle de l’Environnement, des marchés pour les entreprises Avec 44% de la consommation de l’énergie française, le secteur du...

En savoir plus
Les dessous du bâtiment
Décryptage - 15/12/2015

Les dessous du bâtiment

Premier employeur du pays, le bâtiment...
Décryptage - 15/12/2015

Les dessous du bâtiment

Premier employeur du pays, le bâtiment recouvre une multitude... Lire la suite
Le bâtiment en 2015 : un secteur toujours porteur malgré la crise
Décryptage - 28/10/2015

Le bâtiment en 2015 : un...

Le secteur du bâtiment est un pan important...
Décryptage - 28/10/2015

Le bâtiment en 2015 : un...

Le secteur du bâtiment est un pan important de notre économie. Il... Lire la suite