Accueil Idées métier Scaphandrier travaux publics
Back

Scaphandrier travaux publics

Scaphandrier travaux publics

Scaphandrier travaux publics

Le métier

Métier de niche, on ne  compte pas plus de 3000 scaphandriers travaux publics en France.

Avec le développement des énergies marines renouvelables, les entreprises font état d'un important besoin de main-d'œuvre.

L’eau est son élément. En mer ou en eau douce, en surface ou jusqu’à 50 mètres de profondeur, avec une visibilité réduite voire nulle, le scaphandrier travaux publics intervient sur des installations portuaires, inspecte barrages et épaves, construit des plates-formes de forage, établit la connexion des pipe-lines immergés, surveille et répare des puits de forage.
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la scaphandrier/ère travaux publics intervient en milieu subaquatique. Il/elle est soumis/e à une pression supérieure à la pression atmosphérique locale. Il/elle exerce son activité sur un chantier de travaux publics immergé, entre 0 et 50 mètres, revêtu/e d'un scaphandre. Les conditions environnementales peuvent être difficiles : courants, froid, visibilité faible, etc. Il/elle travaille dans les ports, canaux, fleuves, lacs et bassins, barrages pour 90 % de son activité mais peut aussi être amené/e à plonger dans des égouts, canalisations d'usines, etc.

Les secteurs d'activité potentiels : les ports autonomes, les barrages hydroélectriques, les voies navigables de France... mais aussi les collectivités locales (réseaux eaux usées et eaux pluviales).

Il/elle accomplit des tâches simples mais extrêmement variées telles que relevé et inspection d'ouvrages, démolition, construction et réparation d'ouvrages en béton, assemblage ou démontage d'éléments assemblés mécaniquement (grilles, canalisations), levage, soudage, etc.

Le/la scaphandrier/ère travaux publics travaille toujours en équipe, sous la responsabilité du chef d'opération hyperbare. Le respect rigoureux des règles de sécurité est de mise. Il/elle doit également veiller au bon fonctionnement de ses matériels et équipements. Il/elle est en communication permanente avec le personnel de surface pour sa sécurité et pour faire état de ses observations et de l'avancement des travaux.

Aptitudes souhaitées : Excellente condition physique, capacité à travailler en milieu confiné, maîtrise de ses émotions, respect rigoureux des consignes, sens de l'orientation

En images

Sur le même sujet

Eligible au CPF
Travaux publics

Scaphandrier travaux publics

Formation qualifiante
Découvrir la formation
L'Afpa présente sa formation de scaphandrier travaux publics à Navexpo
Fil info - 30/05/2016

L'Afpa présente sa...

Scaphandrier travaux publics. Un métier peu...
Fil info - 30/05/2016

L'Afpa présente sa...

Scaphandrier travaux publics. Un métier peu ordinaire, une... Lire la suite