Accueil Idées métier Restaurateur, restauratrice de mobilier d'art
Back

Restaurateur, restauratrice de mobilier d'art

Restaurateur, restauratrice de mobilier d'art

Restaurateur, restauratrice de mobilier d'art

Le métier

Le secteur du luxe connait une croissance continue depuis 2010 et a créé 5000 emplois en 5 ans. Si la filière cuir et chaussure, parfumerie et habillement arrive en tête des recrutements, le secteur recrute tout particulièrement des métiers manuels : horlogerie, maroquinerie…

L’artisanat compte plus d’un million d’entreprises (30% des entreprises françaises sont des entreprises artisanales). Ce secteur emploie 3,1 millions d’actifs dont 2,1 millions de salariés, qui exercent dans 4 activités : 42% dans le batiment, 30% dans les services, 15% dans la production/fabrication et 13% dans l’alimentation.

Êtes-vous fait pour ce métier ?
Un ébéniste au service de l’art. À la croisée du beau et de l’utile, de la restauration et de la conservation, à la fois artiste et artisan, le restaurateur de mobilier d’art redonne une seconde jeunesse, sublime et révèle les particularités de meubles bois massif, plaqué ou objet en marqueterie de bois et matériaux rares.
Découvrir la formation

Que fait-il concrètement ?

Le/la restaurateur/trice de mobilier d'art intervient en restauration ou en conservation sur des pièces le plus souvent uniques : meubles de style et/ou d'époque, objets d'art en bois, objets utilitaires ou décoratifs, dans une logique de reconstitution historique.

Pour cela, il/elle combine la connaissance des caractéristiques des différents matériaux utilisés et les techniques relatives au travail du bois (ébénisterie, tournage sur bois, sculpture, marqueterie).

Sa finalité est de rendre au client, privé ou public, un objet utilitaire ou décoratif en parfait état de conservation tout en ayant assuré la traçabilité des opérations effectuées : les travaux font l'objet d'un dossier de restauration.

Les relations avec la clientèle sont fréquentes ainsi qu'avec les conservateurs de musées ou les experts. Le/la restaurateur/trice de mobilier d'art est systématiquement impliqué(e) dans la définition et le suivi des travaux à confier aux professions connexes (serrurier, bronzier-doreur) dont il/elle coordonne les interventions.

L'utilisation d'outils et de machines (scie, raboteuse, défonceuse) nécessite une attention soutenue et le respect des consignes de sécurité.

Le/la restaurateur/trice de mobilier d'art travaille généralement en autonomie et est directement responsable de la pièce, parfois rare, qui lui est confiée. Il/elle exerce dans un atelier mais il/elle peut être amené/e à effectuer des interventions sur site. L'exercice du métier peut se faire en tant que salarié ou à son propre compte.

Ils vous en parlent

Contraint, en 2005, de fermer son cabinet en ressources humaines, Bertrand-Marie Padovani, passionné par le travail du bois, décide d’en faire son métier. Aujourd’hui, artisan d’art spécialisé en restauration de meubles anciens, il commence à “se faire un nom”…

Aptitudes souhaitées : habileté manuelle ; goût pour le travail minutieux et soigné ; sens esthétique ; persévérance ; adaptabilité ; capacités d'expression orale et écrite

Sur le même sujet