Accueil Actualités Une gendarmerie, 5 poules et l’Afpa : un partenariat écologique
Back

Une gendarmerie, 5 poules et l’Afpa : un partenariat écologique

Fil info 31/08/2020

Une gendarmerie, 5 poules et l’Afpa : un partenariat écologique

PARTENARIAT. Dans le cadre d’un projet de permaculture développé par le brigadier Yoann Perrier, dont le principe est de cultiver la terre en s’inspirant de sa productivité naturelle, l’Afpa de Rodez et la Gendarmerie ruthénoise s’associent pour valoriser les déchets alimentaires du restaurant du centre, destinés à nourrir les poules de la micro-ferme pédagogique expérimentale.

Une gendarmerie, 5 poules et l’Afpa : un partenariat écologique

« Cette année, l’écologie est entrée dans les rangs des gendarmes ruthénois » résume centrepresseaveyron.fr, mais aussi dans le restaurant de l’AFPA.

Yoann Perrier, gendarme adjoint volontaire affecté au groupement de gendarmerie départementale de l'Aveyron à Rodez conduit depuis décembre 2019 un projet résolument tourné vers l'écologie : une micro-ferme pédagogique expérimentale ayant pour objectif de sensibiliser les familles de la caserne au monde du vivant et de participer à la prise de conscience écoresponsable.

 

Dans le cadre de ce projet, plusieurs initiatives ont été menées :

  • La mise en place de zones non tondues propices à la biodiversité et aux insectes pollinisateurs notamment une "prairie sauvage" composée de 21 espèces de fleurs mellifères et résistantes à la sècheresse.
  • L'installation d'un jardin potager utilisant les techniques de la permaculture (paillage, collecte des eaux de pluie, association de plantes, zonage, ...), moins gourmandes en eau et nécessitant peu d'entretien.
  • Ainsi que l'installation d'un poulailler et de cinq poules, qui permettent de valoriser les déchets alimentaires de la caserne et du centre AFPA de Rodez.

 

« Ce partenariat est un très important pour le centre Afpa de Rodez car nous voulons soutenir les initiatives locales. En Occitanie, des formations innovantes tournées vers l’environnement sont développées. Alors, c’est tout naturellement que nous avons accepté de contribuer à cette cause, à notre manière. » explique Serge DREYER, Directeur du Centre.

« Ce partenariat fort de plusieurs mois de dons a permis de valoriser des dizaines de kilos de denrées alimentaires, et nous souhaitons continuer sur cette lancée. » conclut le brigadier.

 

Et le succès est au rendez-vous ; les internautes à soutenir ce projet sont nombreux :

 

Milena P. « Belle initiative ! A développer sans modération. »

Mathieu P. « Trop fort ! Mon respect à ce gendarme. Pourvu que l'initiative soit suivie par d'autres groupements et même d'autres brigades ! »

Aldrea S. « Bravo à eux, c'est génial comme idée ! (Et beaucoup de boulot) »

Luc D. « Très bonne initiative !!! »

 

© Image : www.centrepresseaveyron.fr