Accueil Actualités Semaine de l'illettrisme : comment repérer les situations d'illettrisme ?
Back

Semaine de l'illettrisme : comment repérer les situations d'illettrisme ?

Fil info 28/10/2015

Semaine de l'illettrisme : comment repérer les situations d'illettrisme ?

Catherine Macqueron, ingénieure de formation à la direction de l’Ingénierie de l’AFPA, a récemment conçu et expérimenté un kit de repérage des situations d’illettrisme

Semaine de l'illettrisme : comment repérer les situations d'illettrisme ?
Repérer les situations d’illettrisme, pour mieux accompagner les personnes en difficulté dans leurs apprentissages.

Repérer les personnes en situation d’illettrisme, n’est ce pas courir le risque de les stigmatiser ?
Oui, le risque existe car les représentations associées à ce mot sont très négatives. Mais la question qui me paraît essentielle est de savoir si les personnes repérées en difficulté accepteront de se former pour améliorer leurs compétences à l’écrit. Car nos publics viennent avant tout pour apprendre un métier et non pour apprendre à lire/écrire.  

Pour ces raisons,  j’ai souhaité que le repérage s’inscrive dans une approche compréhensive et pas seulement évaluative. Il s’agit d’ouvrir un espace où la personne puisse s’exprimer sur son environnement, ses motivations, ses difficultés, pas seulement de définir un degré d’illettrisme. Cette approche est partie intégrante de la prestation de conseil en formation délivrée par l’AFPA. Objectif : aider la personne à faire des choix en co-construisant avec elle le parcours le mieux adapté.


En quoi consiste la démarche de repérage des situations d’illettrisme à l’Afpa ?

Au cours d’un entretien de conseil en formation, un support est proposé au stagiaire, pour une mise en situation de lire/écrire. Un guide d’entretien permet au professionnel d’explorer  différents thèmes ( scolarité, environnement linguistique…) et de solliciter la personne pour s’auto- évaluer.

La production écrite est recueillie pour chercher les types de difficultés et les compétences du stagiaire. J’ai créé une correspondance entre les résultats de cette mise en situation de la personne et le RCCSP (référentiel des compétences clés en situation professionnelle de l’ANLCI) pour déterminer son degré de compétences. 

L’expérimentation du repérage montre que les stagiaires s’expriment sans se sentir jugés et manifestent des motivations pour se former que l’on ne soupçonnait pas. Le repérage peut aussi permettre d’orienter les stagiaires vers des méthodes de formation plus adaptées à leurs difficultés.

 
L’Afpa a-t-elle créé d’autres outils pour favoriser les apprentissages des personnes en difficulté ?


Bien sûr, l’Afpa a souhaité développer ses prestations d’aide à la réussite de tous. Par exemple, elle réalise une Bibliothèque des compétences clés bâtie sur le modèle du référentiel de compétences clés de l’ANLCI. Autre exemple, « Vocabula » c’ est un lexique de termes techniques spécifiques par titre professionnel. Objectif : faciliter la communication entre les formateurs, les employeurs et les stagiaires. Il contient du vocabulaire (machines, outils, matière d’œuvre, ...) et des gestes professionnels accessibles via différents canaux de communication : l’image, l’écrit, l’audio, la LSF (Langue des Signes Française). Titres disponibles : « Ouvrier du Paysage », « Agent de Fabrication Industrielle», « Conducteur d’Installations et de Machines Automatisées», « Secrétariat-Organisation ». A venir : TMVOL (Technicien en maintenance vente optique lunetterie) et Peintre en Bâtiment. 

Sur le même sujet

Partenaire

Accueillir sans discrimination et former pour l'emploi Parce que les mutations économiques et sociales impactent fortement...

En savoir plus
Partenaire

Une pédagogie adaptée aux personnes en situation d’illettrisme Accueillir, former, qualifier des personnes ayant des difficultés à...

En savoir plus