Accueil Actualités Le secteur du bâtiment à l'ère du développement durable
Back

Le secteur du bâtiment à l'ère du développement durable

Décryptage 15/12/2015

Le secteur du bâtiment à l'ère du développement durable

Le secteur du bâtiment produit de nombreux déchets énergétiques. Découvrons ensemble deux des principaux dispositifs développés aujourd'hui : le plan de rénovation énergétique des logements et l'éco-construction.

Le secteur du bâtiment à l'ère du développement durable
Tous les bâtiments, que ce soient des lieux d'habitation ou des lieux de travail, doivent répondre aujourd'hui à des critères écologiques.

Le plan de rénovation énergétique des logements

Mis en œuvre en septembre 2013, le plan de rénovation énergétique va permettre de rénover 500 000 logements par an d’ici à 2017, afin d’atteindre une diminution de 38 % des consommations d’énergie d’ici à 2020. Ces objectifs ambitieux de rénovation énergétique du parc résidentiel permettent de répondre à des enjeux :
  • environnementaux car la rénovation énergétique de l’habitat contribue à l’atteinte de l’objectif de diminution de 38% des consommations d’énergie du secteur du bâtiment à l’horizon 2020 ainsi qu’à la réduction des émissions de gaz à effet de serre,
     
  • économiques, le secteur de la rénovation énergétique constituant un puissant levier de création d’emplois locaux, non délocalisables,
     
  • sociaux par la réduction de la précarité énergétique, améliorant ainsi le pouvoir d’achat des ménages modestes.

L’éco-construction, c’est quoi ?

Toute construction qui assure confort et sécurité des occupants tout en limitant ses impacts écologiques au maximum, une construction durable qui respecte le milieu dans lequel elle s’intègre en utilisant le plus possible les ressources naturelles et locales. L’éco-construction prend de plus en plus de place dans le secteur du bâtiment. La fédération Française du Bâtiment (FFB) est d’ailleurs à l’initiative de multiples actions en faveur de cette pratique. Economies d’énergies, recyclages des déchets de construction, économies d’eau…sont les défis d’aujourd’hui et de demain.
  • Depuis 2012, toutes les constructions neuves doivent répondre au label « Bâtiment Basse Consommation ». Cela correspond  à une consommation en énergie primaire fixée à 50 kWh/(m².an) en moyenne. Cette limite peut être modulée en fonction de la localisation, de l’usage et des émissions de gaz à effet de serre des bâtiments. 
     
  • D’ici 2020, un nouveau label verra le jour : le label BEPOS pour Bâtiment à Energie POSitive. Pour présenter ce label sur son bâtiment, il est nécessaire que la consommation d’énergie du bâtiment soit inférieure à la quantité d’énergie qu’il produit à partir de sources renouvellables
Toutes nos formations « Bâtiment » ont intégré le développement durable. Certaines sont plus spécialisées que d’autres : et l’ensemble de nos formations sur notre catalogue.

Salariés, venez-vous perfectionner avec nos Formations Métier sur la Performance énergétique.