Accueil Actualités La formation cuisine a son ambassadeur
Back

La formation cuisine a son ambassadeur

Témoignage 30/05/2016

La formation cuisine a son ambassadeur

Jean-Paul Durand

Jean-Paul Durand

 

Formateur Cuisinier

En bref

Au milieu des assiettes, des outils de cuisine et des aliments, Jean-Paul Durand distille des conseils à ses stagiaires, aspirants cuisiniers. La formation restauration de Chevigny abrite un formateur unique. Portrait.

La cuisine : une affaire de famille « Je suis cuisinier restaurateur depuis 1976 et être formateur à l’Afpa de Chevigny, c’est finir ma carrière en apothéose » Une carrière pourtant bien remplie. Jean-Paul a commencé il y a 40 ans auprès de son père, lui aussi cuisinier, puis il a géré l’affaire familiale pendant 27 ans avant de monter son propre établissement à Dijon avec son associé. Mais il ne s’est pas arrêté là. Son expérience lui a ouvert des portes. On lui propose de devenir jury d’examen à l’Afpa. Il accepte et découvre de nouvelles facettes du secteur. Toujours poussé par sa  curiosité, il devient formateur. 

Une formation en cuisine traditionnelle et restauration collective

Formateur depuis janvier 2012, il prépare ses stagiaires à devenir de « bons cuisiniers ». « Etre disponible, au service des autres, et avoir l’envie de faire plaisir aux gens ! » précise  Jean Paul Durand. Le diplôme préparé, celui de cuisinier, leur permet de travailler en cuisine traditionnelle et cuisine collective. 1150 heures de formation sur 8 mois pour un diplôme reconnu, voilà ce qui attend les quinze stagiaires du centre Afpa de Chevigny-Saint-Sauveur.

Ils ont la chance de se former dans le centre référence de la cuisine traditionnelle.  Jean Paul précise : « Il faut être courageux, on travaille en décalé. » Mais la motivation est toujours présente : « La France a une vraie réputation gastronomique, c’est stimulant ! » En effet, 80 % des grands chefs se sont formés en France. « Les chefs français s’exportent dans le monde entier ! » Mais le formateur souhaite surtout que « ses stagiaires accèdent à un travail pérenne et qu’ils trouvent du bonheur dans le métier qu’ils ont choisi ». Il souligne : « Chez nous, l’ascenseur social n’est pas une utopie ! »

Un cuisinier et formateur pas comme les autres

Président des restaurateurs pendant 15 ans, président général de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de la Côte d’or (Umih) de 2002 à 2007 et récemment promu au grade de chevalier de l’ordre national du Mérite, Jean Paul Durand est un cuisinier et un formateur unique.« Le ministère chargé du Travail et la cohésion sociale a eu des échos de mon parcours. » Chevalier de l’ordre national du mérite est une belle distinction qu’il accepte avec humilité. « C’est une reconnaissance du travail accompli. Les stagiaires sont au courant et ça leur fait plaisir. » Mais cela ne change rien à son enseignement. Il voit l’avenir avec sérénité : «J’aimerais rester formateur pour mes quatre dernières années, c’est très enrichissant. »
Voir les formations pour ce métier