Accueil Actualités Centre Afpa de Compiègne : réussite totale pour l’incubateur chimie verte
Back

Incubateur chimie verte Creil

Fil info 19/02/2019

Centre Afpa de Compiègne : réussite totale pour l’incubateur chimie verte

Après une première expérimentation réussie en 2018, le centre Afpa de Compiègne s’apprête à lancer une deuxième promotion dans le cadre de son incubateur chimie verte. Présentation détaillée de ce projet innovant.

Centre Afpa de Compiègne : réussite totale pour l’incubateur chimie verte

Après une première expérimentation réussie en 2018, le centre Afpa de Compiègne s’apprête à lancer une deuxième promotion dans le cadre de son incubateur chimie verte. Présentation détaillée de ce projet innovant.

 

Les filières d’avenir, les métiers rares, les transitions énergétique et numérique, l’accélération des évolutions technologiques organisationnelles et réglementaires nécessitent, dans certaines situations, d’accompagner autrement les entreprises et les territoires pour leur permettre de trouver immédiatement des personnels qualifiés sans attendre qu’une offre de certification nationale stabilisée leur soit proposée.

Dans la continuité des projets R&D, le projet incubateur permet d’accompagner en dynamique et durant toute la phase de stabilisation du besoin les secteurs concernés.

 

S’appuyant sur ses plateaux modernes et sa compétence de formation reconnue sur les métiers de la chimie (centre de référence régional), le centre de Compiègne a logiquement été retenu dans le cadre de cette expérimentation au même titre que le centre Vénissieux (Région Auvergne Rhône Alpes).

 

Expérimenté du 21 décembre 2017 au 12 octobre 2018, l’objectif principal de cet incubateur est d’identifier les compétences comportementales nouvelles dans les référentiels métiers de la chimie confrontés aux enjeux de l’usine du futur.

 

In fine, cet incubateur doit permettre de créer un certificat/Attestation de « compétences comportementales » validé par la branche et le Pôle de compétitivité AXELERA et, au besoin, d’enrichir les référentiels de certification des titres CAIC et TFIC.

 

Cette première expérimentation a été conduite en partenariat avec les partenaires institutionnels (DIRECCTE UD Oise), les branches (UIC Picardie Champagne-Ardenne) et bien entendu les entreprises du secteur (PIVERT, AJINOMOTO, ADDIVANT, WEYLCHEM et OLEON).

 

8 stagiaires ont ainsi participé à cette première expérimentation, avec les 5 entreprises citées précédemment.

  •  5 stagiaires ont obtenu le titre professionnel.
  • 1 a obtenu 2 CCP.
  • 1 a obtenu 1 CCP.
  • 1 échec  total

Les 7 stagiaires titrés (partiellement ou totalement) ont également reçu une attestation de compétences comportementales mise en place à l’occasion de cet incubateur.

 

Le bilan de cette expérimentation qui s’est tenu le 30 novembre 2018 a montré une vraie réussite.

Ont notamment été soulignés la durée du stage (8 semaines) qui permet une immersion totale en entreprise, le partenariat avec les entreprises du secteur et la qualité des formateurs.

Quelques axes d’amélioration ont également été proposés en vue d’une seconde expérimentation (optimisation du calendrier notamment)

 

Pour Didier Lebourg, directeur des centres Afpa de Compiègne, Creil et Beauvais « il y a deux points positifs pour le centre au fait d’avoir mis en place cet incubateur chimie : premièrement être identifié en interne comme en capacité de le faire, en assurant notre rôle de centre de référence régionale ; deuxièmement, cela nous a également permis de (re)prendre des contacts avec des entreprises du secteur de la chimie.

De plus, cette expérimentation nous a également permis de revoir notre pédagogie, en développant l’utilisation de Métis, en intégrant des serious games et des logiciels de simulation »

 

Concrétisation de cette expérimentation réussie : l’ensemble des partenaires a demandé l’organisation d’une nouvelle session (démarrage prévu le 29 avril prochain) avec pour ambition finale de réviser le référentiel métier.

12 stagiaires et 10 entreprises y sont attendus.