Accueil Particulier Avant votre formation financer votre formation Comment financer votre formation ?
Back

Comment financer votre formation ?

Avant votre formation financer votre formation

Comment financer votre formation ?

Quel financement pour votre formation ? Tout un ensemble de moyens, de mesures ont été mis en place pour financer votre formation professionnelle. Découvrez-les.

Les programmes de formation des Conseils Régionaux
 

Les régions sont un acteur majeur de la formation professionnelle, elles sont en charge de la mise en œuvre d'une politique d'apprentissage et de formation professionnelle des jeunes et des adultes à la recherche d'un emploi ou d'une nouvelle orientation professionnelle.

En concertation avec l’Etat, les collectivités territoriales concernées et les organisations syndicales d’employeurs et de salariés, les régions élaborent le Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles (PRDFP) pour :

  • Anticiper et à accompagner le développement économique,

  • réduire les inégalités face à l’emploi,

  • garantir la lisibilité des parcours et des offres de formations régionales.


Ce plan régional permet de :

  • Définir une programmation à moyen terme des actions de formation professionnelle des jeunes et des adultes,

  • favoriser un développement cohérent de l’ensemble des filières de formation,

  • définir les priorités relatives à l’information, à l’orientation et à la validation des acquis de l’expérience.
     

Le Conseil Régional finance ensuite des places de formation pour demandeurs d’emploi en choisissant parmi les modalités qui s’offrent à lui et selon les règles du code des marchés publics.
 

Que faire pour bénéficier d’un financement formation ?

Dans toutes les régions, les Conseils Régionaux financent des places de formation à l’Afpa pour assurer la formation des demandeurs d’emploi. Pour en bénéficier, vous devez tout d’abord être inscrit en tant que demandeur d’emploi.

Votre projet de formation peut s’inscrire dans le cadre de votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE), qui définit la nature et les caractéristiques de l'emploi ou des emplois que vous recherchez, mais également les actions nécessaires à un retour à l’emploi dans les meilleurs délais, comme par exemple une action de formation.

Il peut également s’inscrire dans le cadre d’un conseil en évolution professionnelle.

Attention : Chaque Conseil Régional définit ses choix en matière de formation des adultes et les critères d’éligibilité au financement de la formation professionnelle peuvent donc être différents selon les Régions.

Par exemple, dans certaines régions :

  • Une priorité est donnée aux demandeurs d’emploi de la région, ou à certaines catégories de demandeurs d’emploi,

  • l’entrée est soumise à une exigence d’habitation dans un territoire délimité,

  • un délai entre la sortie de formation initiale et l’entrée en formation professionnelle est demandé.
     

Consultez nos conseillers

Lorsque vous souhaitez entrer en formation à l’Afpa en bénéficiant d’une place de formation financée par un Conseil Régional, nos conseillers vous indiqueront les conditions qui s’appliquent et les démarches à effectuer.

 

Le Compte personnel de formation (CPF)
 

Qu’est-ce que c’est ?
 


C’est un nouveau dispositif d’accès à la formation. Il s’agit d’un crédit d’heures que vous capitalisez chaque année et qui est alimenté automatiquement tous les ans. Le CPF vous suit tout au long de votre parcours professionnel, même dans le cas d’un changement d’entreprise ou en période de chômage. .

Comment ça marche ?

24 heures de formation sont créditées pendant 5 ans, puis 12 heures par an pendant 3 ans, dans la limite de 150 heures  pour les salariés à temps plein. Pour les salariés à temps partiel, l’acquisition des heures est proportionnelle  au temps de travail.
 

C’est pour qui ?

Nous, vous…salariés, demandeurs d ‘emploi, jeunes sortis du système scolaire, chacun dispose d’un Compte Personnel de Formation. Les heures de formation peuvent être acquises à partir de 16 ans et jusqu’à la retraite. A partir, du moment où vous travaillez, que vous soyez à temps plein ou à temps partiel, vous avez le droit de vous former. Sachez que c’est vous qui faites la démarche d’utiliser votre CPF !
 

Pour quelles formations ?

Il vous a toujours manqué une compétence dans votre domaine ? Vous aimeriez vous spécialiser dans une branche particulière ? Vous avez besoin d’une certification pour être à jour dans votre domaine d’activité ? C’est le moment d’utiliser votre CPF.

Grâce au CPF, vous pouvez bénéficier de formations qui vous permettront de :

• Préparer une qualification professionnelle et obtenir une certification reconnue,

• vous accompagnez dans la validation de vos acquis (VAE),

• acquérir le socle de connaissances et de compétences professionnelles.
 

Comment l’activer ?

Connectez-vous au site du gouvernement dédié au CPF. Pour activer votre compte, vous devez vous munir de votre numéro de sécurité sociale. Après avoir créé votre compte personnel, vous aurez accès à votre crédit d’heures de formation ainsi qu’à la liste des formations éligibles.

 

3 raisons d’investir votre CPF à l’Afpa

Dans sa mise en œuvre, nous vous accompagnons.En choisissant l’Afpa, vous :

  1.  Bénéficiez d’un conseil personnalisé pour choisir le bon parcours de formation,

  2. Profitez d’une aide au montage financier de votre dossier,

  3. Avez droit à un suivi personnalisé avant, pendant et après votre formation,

 

La Validation des acquis de l’expérience (VAE)


Qu’est-ce que c’est ?

C’est un droit inscrit dans le Code du travail, qui vous permet de faire valider vos acquis afin d’obtenir :

  • Soit un Titre professionnel, 

  • soit un diplôme à finalité professionnelle,

  • soit un certificat de qualification professionnelle. 

Des premières démarches jusqu’à l’évaluation finale et la réception du diplôme, il faut compter 1 an. Mais pas d’inquiétude, vous pouvez être accompagné dans l’élaboration de votre dossier par un conseiller.
 

Comment ça marche ?

En premier lieu, il est indispensable de bien définir son projet. Une fois que ceci est établi, vous devez vous tourner vers un organisme certificateur et vous entretenir avec un conseiller. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous pourrez déposer votre dossier et commencer les étapes pour préparer l’évaluation finale.
 

C’est pour qui ?

La VAE est ouverte à de nombreux profils : salariés en CDD ou CDI, bénévoles (dans des associations, syndicats) demandeurs d’emploi ou encore conseillers municipaux…Le seul critère : justifier de plus de trois ans d’activité professionnelle ou extra-professionnelle.
 

3 raisons d’effectuer votre VAE à l’Afpa

Vous bénéficiez d’un accompagnement à chaque étape :

  1. Un appui au montage de votre dossier de synthèse de pratiques professionnelles,

  2. préparation à l’épreuve de validation,

  3. un entraînement à l’entretien.

Vous vous posez encore des questions sur la VAE ? Consultez le site du gouvernement. 
 

Le Congé Individuel de Formation (CIF)
 

Qu’est-ce que c’est ?

Le congé individuel de formation est un congé de longue durée pendant lequel vous pouvez suivre la formation  de votre choix (d’un an maximum  si vous êtes salarié à temps plein ou 1200 heures maximum si vous êtes à temps partiel).

Avec le CIF, vous pourrez :

  • Apprendre un nouveau métier,

  • approfondir vos connaissances,

  • acquérir une qualification supérieure.

Comment ça marche ?

4 étapes indispensables :

  1. Je bâtis mon projet avec l’aide du conseiller du Fongecif, .

  2. Je retire mon dossier de demande de financement auprès du Fongecif ou de l’organisme habilité* dont relève mon entreprise (ou l’entreprise dans laquelle j’ai effectué mon dernier CDD) et je construis mon projet de formation,

  3. J’adresse une demande écrite d’autorisation d’absence à mon employeur en précisant l’intitulé de la formation, la date de début, la durée, l’organisme de formation,

  4. Je renseigne les éléments liés à la formation, je joins une lettre de mon employeur (si je suis salarié), ou le bulletin individuel d’accès à la formation (si je suis demandeur d’emploi). Je dépose le dossier complet auprès du Fongecif ou de l’organisme habilité.

C’est pour qui ?

  • Salariés en CDI, vous devez justifier d’une activité salariée d’au moins 2 ans consécutifs ou non. Toutefois, lors de cette période, vous devez justifier d’un an dans la même entreprise,

  • salariés en CDD, vous devez justifier d’une activité salariée d’au moins 2 ans, consécutifs ou non, sur les 5 dernières années. Attention, il faut aussi justifier de 4 mois d’activité (consécutifs ou non) au cours de la dernière année,

  • jeunes de moins de 26 ans, vous devez justifier d’un an d’activité salarié (consécutif ou non) sur les cinq dernières années, et 4 mois de CDD sur la dernière année. Ce contrat peut être un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

 

3 raisons de suivre votre CIF à l’Afpa

  1. Vous bénéficiez d’un accompagnement dans la construction de votre projet professionnel,

  2. vous avez droit à un suivi personnalisé avant, pendant et après  votre formation,

  3. vous pouvez entrer en formation tout au long de l’année.

 

Le plan de formation de l’entreprise (PFE)
 

Qu’est-ce que c’est ?
 


Le plan de formation retrace toutes les actions de formation proposées par un employeur à ses salariés. Un document à connaître impérativement pour bénéficier des offres adaptées à vos besoins.

Comment ça marche ?

Vous pouvez demander à suivre une formation prévue dans le plan de formation de  votre entreprise. La loi n’impose aucune procédure. C’est l’entreprise qui choisit les actions de formation et les salariés qui en bénéficient.
 

C’est pour qui ?

Tout salarié.
 

3 raisons de suivre une formation via le PFE

  1. Développer de nouvelles compétences,

  2. assurer  votre adaptation au poste de travail,

  3. évoluer ou vous maintenir dans votre emploi.

 

La période de professionnalisation
 

Qu’est-ce que c’est ?

La période de professionnalisation a pour objet de favoriser, par le biais d’une formation réalisée en alternance, le maintien dans l’emploi des salariés en CDI en leur faisant acquérir une qualification.
 

Comment ça marche ?

La mise en œuvre se fait soit à votre initiative avec  l’accord de  votre employeur soit à l'initiative de votre employeur. La période de professionnalisation est comprise entre 70 et 450 h selon les OPCA, peut être cumulée avec  le CPF et le plan de formation. Les  actions de formation de la période de professionnalisation peuvent se dérouler en tout ou partie en dehors du temps de travail.
 

C’est pour qui ?

  • Salariés en CDI, 

  • salariés en CDD d’insertion,

  • salariés bénéficiaires d’un contrat unique d’insertion (CUI).


3 raisons de s’engager dans une période de professionnalisation

  1. Pour développer ses compétences via une formation,

  2. Pour acquérir une nouvelle qualification,

  3. Pour avoir un maximum d’atouts pour se maintenir dans l’emploi.

 

Le contrat de professionnalisation
 

Qu’est-ce que c’est ?

Avec le contrat de professionnalisation, vous pourrez obtenir une qualification professionnelle. Ce diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle… est reconnu par l’État et/ou la branche professionnelle.  L’objectif : vous insérer dans la vie active ou retrouver un emploi. 


Comment ça marche ?

Le contrat de professionnalisation dure généralement de 6 à 12 mois mais peut être porté à 24 mois. Durant cette période, votre temps se partagera entre votre organisme de formation (15 à 25 % de la durée du contrat) et votre entreprise d’accueil.


C’est pour qui ?

  • Jeunes âgés de 16 à 25 ans, révolus souhaitant compléter leur formation initiale,

  • demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus,

  • bénéficiaires des minima sociaux : RSA (revenu de solidarité active ), ASS (allocation de solidarité spécifique  ou  AAH  (allocation  aux  adultes  handicapés)  ou  ayant  été  en  CUI  (Contrat  unique d’insertion),

  • tout employeur du secteur marchand assujetti au financement de la formation professionnelle.


3 raisons de choisir le contrat de professionnalisation

  1. Pour avoir une expérience professionnelle dans le métier choisi,

  2. pour obtenir un diplôme reconnu, 

  3. pour être tout de suite opérationnel.

 

Le contrat de sécurisation professionnelle (CSP)
 

Qu’est-ce que c’est ?

Le contrat de sécurisation professionnelle permet de favoriser le reclassement des salariés visés par un licenciement pour motif économique grâce à la mise en place d’un parcours de retour à l’emploi.
 

Comment ça marche ?

Vous disposez, à compter du lendemain de la remise des documents relatifs au CSP, d’un délai de réflexion de 21 jours pour accepter le CSP ou bien refuser et être indemnisé au titre de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) qui concerne tout demandeur d’emploi.

En cas d'acceptation, le contrat de travail est réputé rompu d'un commun accord au terme du délai de réflexion de 21 jours. 


C’est pour qui ?

  • Tout salarié concerné par une procédure de licenciement pour motif économique, à qui l’employeur propose un suivi en Contrat de Sécurisation Professionnelle,

  • salariés des entreprises de moins de 1000 personnes en redressement ou liquidation judiciaire sans condition d’effectif,

  • salariés concernés par une procédure de licenciement économique engagée à compter du 1er septembre 2011, qui totalisent au moins 4 mois d’assurance chômage sur les 28 derniers mois pour moins de 50 ans, ou 36 derniers mois pour les plus de 50 ans.


3 raisons d’adhérer à un contrat de sécurisation professionnelle

  1. Vous bénéficiez de prestations d’accompagnement (suivi individuel et personnalisé, bilan de compétences…),

  2. vous bénéficiez d’actions de formation pour faciliter votre reconversion professionnelle,

  3. vous pourrez réaliser des périodes d’activité professionnelles sous forme de CDD ou CTT (contrat de travail temporaire) tout au long de votre CSP.

 

La préparation opérationnelle à l'emploi individuelle  (POE individuelle)
 

Qu’est-ce que c’est ?

La POE individuelle est un dispositif de formation qui permet  d’acquérir les compétences nécessaires pour occuper des emplois dont les besoins en recrutement sont importants dans une branche professionnelle.
 

Comment ça marche ?

Vous  relevez  une  offre  d'emploi  sur  laquelle  est  mentionnée  "Préparation Opérationnelle à l’Emploi", pour un contrat de travail en CDD d'au moins 12 mois ou d’un contrat de travail en CDI .Si un manque de compétences est constaté, vous, avec l’accord du futur employeur, utiliserez la POE pour combler l'écart entre vos compétences et celles que requiert l'emploi visé.


Il faut alors élaborer un plan de formation avec votre conseiller Pôle emploi et le cas échéant l’OPCA. Après signature avec Pôle emploi, vous annexerez ce plan de formation à la convention POE individuelle. A l’issue de la formation,  vous serez embauché soit en CDI, en contrat  de professionnalisation  CDI,  soit  en  CDD ou  en  contrat  d’apprentissage  d’une  durée minimum de 12 mois.


C’est pour qui ?

Les demandeurs d’emploi inscrits auprès de Pôle emploi, indemnisés ou non, pour lesquels le conseiller Pôle emploi propose un emploi durable nécessitant une adaptation par le biais d’une formation.
 

3 raisons d’effectuer une POE individuelle

  1. Pour bénéficier d’une formation de 400 heures maximum,

  2. pour faciliter votre retour à l’emploi,

  3. pour être immédiatement opérationnel.

 

La préparation opérationnelle à l'emploi collective (POEC)


Qu’est-ce que c’est ?

La POE individuelle est un dispositif de formation qui permet à plusieurs demandeurs d’emploi  d’acquérir les compétences nécessaires pour occuper des emplois dont les besoins en recrutement sont importants dans une branche professionnelle.
 

Comment ça marche ?

Pôle emploi, en sa qualité de prescripteur, contribue à la présentation des demandeurs d’emploi dont le projet professionnel est validé  par l’organisme de formation chargé de la présélection des candidats puis finance la rémunération des stagiaires retenus.

La mise en œuvre d’une POEC suppose la conclusion d’une convention entre Pôle emploi et l’OPCA préalablement au démarrage de l’action de formation. 

L’OPCA communique à Pôle emploi les informations nécessaires à l’orientation des demandeurs d’emploi vers l’action de formation financée au titre de la POE collective. A l’issue de la formation, si vous avez  atteint le niveau requis, vous serez embauché soit en CDI, soit en CDD, soit en contrat d’apprentissage d’au moins 12 mois, soit  en contrat de professionnalisation CDI ou d’au moins 12 mois.

 

C’est pour qui ?

Les demandeurs d’emploi inscrits auprès de Pôle emploi, indemnisés ou non, , pour lesquels le conseiller Pôle emploi propose un emploi répondant à un besoin d’une branche professionnelle sur un bassin d’emploi donné.
 

3 raisons d’effectuer une POE collective

  1. Pour  vous préparer à un métier qui recrute,

  2. pour faciliter votre intégration dans l'entreprise,

  3. pour être immédiatement opérationnel.

 

L’Aide individuelle à la formation (AIF)
 

Qu’est-ce que c’est ?

Vous êtes demandeur d’emploi ? L’aide individuelle à la formation (AIF) de Pôle emploi vous permet de bénéficier d'un complément financier pour suivre une formation.

Comment ça marche ?

Votre conseiller Pôle emploi initialise la convention d’aide individuelle à la formation professionnelle sur la base du devis et/ou des justificatifs que vous lui avez présentés. Cette convention tient lieu d’attestation d’inscription en stage (AIS).

Le conseiller complète le cadre administratif de la demande d’AIF, le montant et l’objet de l’aide. Il renseigne la catégorie de financement de stage. Il conserve une copie des pièces fournies et vous fait signer.  Pôle emploi transmet la convention à l’organisme de formation qui la complète, la signe et la retourne au Pôle emploi prescripteur au plus tard 15 jours calendaires avant le début de la formation.


C’est pour qui ?

Demandeur d’emploi ou bénéficiaires du contrat de sécurisation professionnelle.

 

L’Aide individuelle à la formation  (AIF) pour les travailleurs handicapés
 

Qu’est-ce que c’est ?

Vous êtes demandeur d’emploi reconnu travailleur handicapé ? L'Aide individuelle à la formation (AIF) de l'Agefiph vous permet de bénéficier d'un complément financier pour suivre une formation.


L'AIF permet de financer :

  • Des formations courtes (inférieures à 210 heures),

  • des formations professionnalisantes (jusqu'à 600 heures) pour former aux métiers qui recrutent.


Comment ça marche ?

Votre conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale vous oriente vers la formation la mieux adaptée à votre projet professionnel et vous aide à trouver le financement en conséquence.

L'Agefiph peut apporter une participation au financement du coût d'une formation individuelle s'inscrivant dans un parcours d'insertion et offrant des perspectives réelles et sérieuses d'accès à l'emploi.

Votre conseiller demandera un devis et un programme de formation pour constituer le dossier de demande de financement à l'Agefiph de votre région de domicile.


C’est pour qui ?

Demandeur d’emploi reconnu travailleur handicapé  pouvant travailler en milieu ordinaire.

 

Accédez à notre questionnaire financement

 

Sur le même sujet

Particulier

Découvrez les financements auxquels vous avez droit Faire financer votre formation peut être très simple... ou un peu...

En savoir plus
Particulier

Le financement de la formation professionnelle Comment est financée la formation professionnelle ? A quelle...

En savoir plus