Accueil Actualités TransCo : un dispositif qui apporte une bouffée d’oxygène à votre entreprise
Retour

TransCo : un dispositif qui apporte une bouffée d’oxygène à votre entreprise

Fil info 05/07/2021

TransCo : un dispositif qui apporte une bouffée d’oxygène à votre entreprise

Votre entreprise fait face à d’importants changements dans son activité et cela impacte directement vos métiers et vos salariés ? Vous rencontrez des difficultés à vous relever après la crise ? Faites appel au nouveau dispositif Transitions Collectives.

TransCo : un dispositif qui apporte une bouffée d’oxygène à votre entreprise

Un dispositif gagnant-gagnant 

 

Le dispositif TransCo présente de nombreux avantages, aussi bien pour l’entreprise que pour vos salariés. 

D’abord, parce que le coût de la formation et de la rémunération des salariés concernés (avec maintien du contrat de travail), sont intégralement pris en charge par l’État pour les entreprises de moins de 300 salariés. Au-delà, la prise en charge est dégressive. 

Grâce à TransCo, vos salariés bénéficieront d’une formation certifiante sur des métiers porteurs sur leur territoire et sans passer par une période de chômage.

Ce dispositif permet aussi d’instaurer un dialogue social apaisé, puisqu’il permet de concilier les intérêts de chacun, l’employabilité des uns et de la santé économique des autres.

 

 

Identifier les emplois fragilisés

 

Un emploi fragilisé est un emploi menacé par la crise sanitaire et économique actuelle, ou par la mutation du marché du travail. Celui-ci s'oppose aux métiers porteurs, qui sont soit des métiers émergents issus de nouveaux domaines d'activité en plein essor, soit des métiers en tension dans des secteurs d'activité qui, traditionnellement, peinent à recruter.

Votre OPCO (Opérateur de compétences) vous propose un accompagnement personnalisé et gratuit, pour identifier précisément les emplois fragilisés. Il peut également vous aider dans l’élaborerions d’un diagnostic RH. 

 

 

Une mise en place simplifiée et rapide

 

Mettre en place le dispositif TransCo aussi de votre entreprise se déroule en 4 étapes. 

 

1. Identifiez et listez les emplois fragilisés au sein de votre entreprise dans un accord Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels (GEPP), en impliquant, lorsqu’il y en a, les instances représentatives du personnel.

 

2. Informez vos salariés des emplois fragilisés au sein de l’entreprise, avec le Conseiller en Évolution Professionnelle (CEP).

 

3. Déposez votre accord GEPP sur la plateforme de téléprocédure du Ministère du Travail (vous recevrez instantanément un récépissé).

 

4. Transmettez votre dossier - contenant votre accord GEPP + le récépissé du Ministère - à l’association Transitions Pro de votre région.

 

 

Une prise en charge partielle ou totale des frais  

 

La prise en charge par l'État, de la rémunération et de la formation des salariés engagés dans un parcours de Transitions collectives, est dégressive selon le nombre de salariés :

  • pour les entreprises de moins de 300 salariés, il n'y a pas de reste à charge pour l'entreprise, l'État finance la totalité des frais engagés,
  • pour les entreprises de 300 à 999 salariés, la prise en charge de l'État est de 75 %,
  • pour les entreprises de 1 000 salariés et plus, la prise en charge de la rémunération est de 40 % du coût total, le reste à charge devant être assumé par l'entreprise du salarié, voire l'entreprise d'accueil (agence intérimaire, par exemple).

 

Votre entreprise compte moins de 11 salariés ?

 

La démarche est simplifiée puisque la consultation des salariés est directe : le projet de mettre en place le dispositif Transitions collectives est proposé par l'employeur qui présente également la liste des emplois fragilisés. L'approbation est obtenue à la majorité des deux tiers des salariés.

 

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : Partenaire d'avenir | Transitions Pro Occitanie - Transitions Pro Occitanie (transitionspro-occitanie.fr).

 

 

Afpa Occitanie