Accueil Actualités C’est nouveau en Occitanie : le centre Afpa de Toulouse-Palays accueillera dès la rentrée une nouvelle formation
Retour

C’est nouveau en Occitanie : le centre Afpa de Toulouse-Palays accueillera dès la rentrée une nouvelle formation

Fil info 05/07/2021

C’est nouveau en Occitanie : le centre Afpa de Toulouse-Palays accueillera dès la rentrée une nouvelle formation

Le 9 septembre prochain, le centre AFPA de Toulouse-Palays, spécialisé dans les métiers du bâtiment, proposera une nouvelle formation : Technicien·ne métreur·se. D’une durée de 8 mois, ce parcours permettra de soulager les difficultés de recrutement observées dans le secteur du bâtiment en proposant aux entreprises du territoire, des profils qualifiés. Explications.

C’est nouveau en Occitanie : le centre Afpa de Toulouse-Palays accueillera dès la rentrée une nouvelle formation

Des difficultés de recrutement qui pèsent sur tout un corps de métiers

Dans sa collection « Éclairages et synthèses - Focus sur les métiers en Occitanie », Pôle Emploi a rassemblé des informations clés sur le marché du travail dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Le Service Statistiques, Études & Évaluations, révélait notamment en février 2021, que 65% des projets de recrutement étaient jugés difficiles par les entreprises. Plusieurs raisons à cela, notamment :

  • Un déficit de compétences : les candidats qualifiés sont rares. 
  • Un déficit d’attractivité, lié à la méconnaissance de la richesse et des spécificités des métiers du bâtiment.

 « Si l’année a été difficile, le secteur du bâtiment a toujours autant besoin de talents. À mon sens, les métiers de la construction ne sont pas suffisamment mis en avant. » expliquait Franck GAUTHIER, DRH d’Eiffage Construction, lors d’une interview consacrée à Pôle Emploi au printemps.

Cette étude révèle également que 54% des offres d’emploi dans le bâtiment sont concentrées en Haute‐Garonne et dans l'Hérault. Ce constat sans appel a également permis d’identifier des métiers en tension : mesures topographiques, dessin BTP, direction de chantier, conduite de travaux. Une nette tension a également été observée dans le secteur de l’ingénierie et des études.

C’est ainsi, parce que « nous nous efforçons d’être toujours très innovants et à la pointe des évolutions (…) pour pouvoir répondre aux grands enjeux économiques et sociaux des territoires. » comme l’expliquait très justement Alain MAHE, Directeur Régional AFPA Occitanie, Corse et PACA lors d’interview accordée à ToulEmploi en juin 2021, que l’Afpa de Toulouse-Palays accueillera dès la rentrée une nouvelle formation : celle de Technicien·ne Métreur·se du Bâtiment.

En 2022, cette formation sera aussi proposée à Perpignan-Rivesaltes et à Nîmes.

 

 

Une formation prête à l'emploi

Le Technicien·ne Métreur·se du Bâtiment travaille au sein d'une entreprise du bâtiment, de bureaux d’études techniques ou dans des entreprises de gros œuvre comme de second œuvre.

Il est chargé de l’étude de prix des projets de construction ou de réhabilitation, sur tous les corps d’état ou sur un ou plusieurs lots. Il étudie le dossier de consultation des entreprises (DCE) remis par son supérieur, réalise les métrés des ouvrages à partir de plans 2D ou d'une maquette numérique et consulte les fournisseurs ou les sous-traitants afin d’obtenir les informations techniques et financières nécessaires à l’établissement de son offre de prix.

Il détermine ensuite les procédés techniques, l’organisation de chantier et vérifie la conformité technique et réglementaire de ses propositions. Il calcule les prix de vente des ouvrages et rédige le devis quantitatif estimatif qu'il soumet à l'approbation de son supérieur hiérarchique.

En travaux neuf comme en rénovation, le Technicien·ne Métreur·euse du Bâtiment peut se déplacer sur le lieu du chantier afin de bien appréhender les différentes contraintes du site qui devront être prises en compte dans l'offre de prix.

 

Cette formation d’une durée de 8 mois vise l’obtention d’un Titre Professionnel de niveau 4 (BAC).

Pour suivre cette formation dans de bonnes conditions, des capacités d'analyse et de synthèse sont nécessaires. La maîtrise de la communication orale, des capacités rédactionnelles ainsi que des connaissances en mathématiques sont demandées (niveau de seconde). La maîtrise des outils numériques (internet, messagerie électronique, traitement de texte, tableur) est requise.

 

La formation se compose de 2 modules. La formation est complétée de 5 semaines en entreprise, réalisées en 2 temps. Détails du programme ici.

 

En savoir plus