Fiche formation - Formation diplômante

Technicien de maintenance industrielle  Fiche formation au format pdf

Autre(s) appellation(s) : technicien de maintenance polyvalent,maintenicien,électromécanicien.

Domaine : Maintenance

Rome: I1304-I1310-I1309-I1302

Formacode : 31624 ; 31603 ; 31604

Code AFPA : 9752


Identifiez-vous pour postuler : identification creation de compte

Le métier

Le/la technicien/ne de maintenance intervient sur des équipements de technologies variées (électricité, automatismes industriels, pneumatique, hydraulique, mécanique) afin de rétablir et de conserver l'appareil de production d'une usine en état de marche.

Il/elle élabore et met en en œuvre des solutions rapides pour faire repartir l'équipement. Il/elle est appelé/e à être de plus en plus polyvalent sur l'ensemble des technologies afin :

- d'éviter l'apparition de pannes ou de dysfonctionnements (maintenance préventive) ;

- de faire en sorte que l'équipement en panne redémarre aussi vite que possible (maintenance corrective) ;

- d'améliorer le rendement des équipements industriels en contribuant à leur modification (maintenance améliorative).

Il/elle peut être amené/e à passer d'un travail de saisie de données à une intervention «en urgence» sur le terrain dans des conditions parfois difficiles.

Chez les prestataires de service, le travail implique en plus des déplacements d'un site à l'autre.

D'une façon générale, les métiers de la maintenance impliquent de la disponibilité ; l'emploi est souvent assorti d'astreintes, de travail de nuit et de week-end.

 

Aptitudes souhaitées :

Curiosité technique, bon raisonnement, bonne analyse, esprit méthodique, bonne organisation et autonomie, souplesse relationnelle. Réactivité accompagnée de calme et de rigueur vis-à-vis des dépannages, ceux-ci nécessitent en effet de ne pas avoir peur de prendre des décisions et d'agir dans des situations risquées, tout en respectant strictement des consignes de sécurité.

Découvrez le métier par un témoignage :

Technicien / technicienne de maintenance industrielle

« Le technicien de maintenance industrielle peut être responsable d’un site, d’un secteur géographique, d’une région. Il peut travailler seul ou en équipe, en horaires normaux ou postés », Joël Sirou, 61 ans, formateur sur le campus de Meudon.

Le diplôme

L'ensemble des modules (6 au total) permet d'accéder au titre professionnel de niveau IV (bac pro) de technicien/ne de maintenance industrielle.

 

Des qualifications partielles, sous forme de certificats de compétences professionnelles (CCP) peuvent être obtenues en suivant un ou plusieurs modules :

 

CCP : Remettre en état de fonctionnement des machines comportant les technologies mécaniques, électriques, pneumatiques, hydrauliques = module 1 + module 2

CCP : Diagnostiquer des défaillances et remettre en service des équipements industriels comprenant automatismes et asservissements = module 3 + module 4

CCP : Assurer la maintenance préventive d'installations industrielles et proposer des actions d'amélioration = module 5 + module 6

 

Vous disposez d'un délai de 5 ans, à partir de l'obtention d'un premier CCP, pour obtenir le titre professionnel.